- Sputnik Afrique
Russeurope Express
Les économistes ne mangent pas tous des enfants! Rendez-vous chaque semaine avec Jacques Sapir, Clément Ollivier et leurs invités pour égrener les sujets de fond qui se cachent derrière le tumulte de l’actualité.

Faut-il croire à la baisse du chômage? Partie 2

Depuis 2013, le gouvernement français a pour objectif de faire baisser le taux de chômage en soutenant la compétitivité des entreprises.

Les entreprises, en vertu du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) et du Pacte de responsabilité et de solidarité, ont vu leurs impôts et leurs charges sociales baisser de 45 milliards d'euros en trois ans. L'économie française va mieux si l'on regarde les performances des entreprises: les taux de marges sont au plus haut depuis 2008 et les profits du CAC40 se sont appréciés de 4% en un an. Mais le chômage a-t-il vraiment baissé comme le prétend le gouvernement, statistiques à l'appui? Avec Jean-Baptiste Coutelis, Eric Heyer, Hadrien Clouet et Alberto Bagnai. En vous souhaitant une bonne écoute sur Sputnik France.

Jacques Sapir: "On comprend aujourd'hui que l'ensemble de l'argent que l'Etat transfère aux entreprises n'a pour but que de compenser les effets de la monnaie unique."

Jean-Baptiste Coutelis: "La réduction du temps de travail est impérative. Depuis les années 1950, le volume d'heures travaillées n'a pas évolué. Avec toujours plus d'actifs, nous sommes obligés de partager ce temps de travail."

Eric Heyer: "On n'utilise pas assez le temps de travail d'un point de vue conjoncturel. D'autres pays, comme l'Allemagne, n'hésitent pas à réduire considérablement le temps de travail pour maintenir l'emploi."

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала