Les chemins de fer russes ouverts aux investissements

© Sputnik . Ekaterina Chtukina / Aller dans la banque de photosД.Медведев посетил международный форум "Транспорт России"
Д.Медведев посетил международный форум Транспорт России - Sputnik Afrique
Vladivostok. La Compagnie des chemins de fer russes (RJD) est ouverte aux investissements, même pour la construction de voies ferrées privées, affirme le président de l'entreprise Oleg Belozerov.

ОАО РЖД презентовала уникальный поезд - передвижной выставочно-лекционный комплекс (ПВЛК) - Sputnik Afrique
Le bénéfice net des Chemins de fer russes bondit de 73% au premier semestre 2016
"Nous sommes ouverts aux investissements. Nous sommes en mesure de mettre en œuvre tous les projets par nos propres moyens et proposons actuellement tout l'éventail des investissements possibles dans le secteur financier: des Fonds communs de créance (ou Special purpose vehicle, SPV) jusqu'à la construction de voies ferrées privées", a-t-il souligné au cours du Forum économique oriental.

Il a rappelé que le ministère des Transports disposait de la base législative appropriée et était prêt à octroyer tout soutien nécessaire.

Des trains de nouvelle génération pour relier la Chine à la Russie - Sputnik Afrique
Des trains de nouvelle génération pour relier la Chine à la Russie
D'après Oleg Belozerov, l'État pourrait encourager les milieux d'affaires à lancer des investissements en contribuant à la baisse des taux d'intérêt et à la formation de conditions plus favorables par rapport au climat d'affaires actuel.

L'État devrait également participer aux projets. "Son objectif principal est de créer des conditions normatives favorables. Le ministère des Transports entreprend actuellement des efforts dans ce domaine", fait-il remarquer.

Toutes les lignes ferroviaires d'usage commun appartiennent à l'État et sont exploitées par RJD. L'Agence fédérale de transport ferroviaire et la société Tamanneftegaz ont signé cet été un accord de concession concernant la création d'infrastructure ferroviaire — le premier contrat de ce genre dans l'histoire du pays. L'entreprise devrait construire 3,5 kilomètres de chemins de fer pour 362 millions de roubles (5 millions d'euros) afin d'élargir le trafic de frets vers un terminal de la société publique OTEKO jusqu'à 70 millions de tonnes par an.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала