Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou aux USA: allez en Syrie pour découvrir le sens du mot «honte»

© Sputnik . Maxim Blinov / Aller dans la banque de photosMaria Zakharova
Maria Zakharova - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis frappent l’armée syrienne et ont le toupet de critiquer la Russie ? Le ministère russe des Affaires étrangères met les points sur les « i ».

Quatre avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont frappé samedi l'armée gouvernementale syrienne. Les terroristes du groupe terroriste Daech ont lancé une offensive immédiatement après la frappe de la coalition.

Maria Zakharova - Sputnik France
Moscou accuse les États-Unis de soutenir Daech
La Russie a convoqué dans la foulée une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Onu.

Pourtant, la représentante permanente des Etats-Unis à l’Onu Samantha Power a critiqué cette démarche de la partie russe. Comble de l’absurdité, elle est allée jusqu’à déclarer qu’il s’agissait d’une « sortie cynique et brusque » de la part de Moscou.

La porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova n’a pas manqué de répondre à ces accusations farfelues.

« Chère Samantha Power ! Pour apprendre le sens du mot « honte » je vous conseille d’aller en Syrie et de parler avec les gens qui vivent là-bas. Et non pas avec les adeptes de Fateh al-Cham (ex-Front al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, ndlr) ou avec l’opposition modérée. Il faut parler avec les gens qui y vivent malgré l’expérience sanglante menée avec la participation active de Washington depuis presque six ans déjà », a-t-elle martelé.

Maria Zakharova a également ajouté qu’elle s’entretenait régulièrement avec des Syriens et était au courant des difficultés et atrocités qu’ils doivent endurer.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала