Le Royaume-Uni a participé aux frappes contre l'armée syrienne

© Sputnik . Valery Melnikov / Aller dans la banque de photosl'armée syrienne
l'armée syrienne - Sputnik Afrique
Le Royaume-Uni a annoncé lundi que des avions britanniques avaient participé au bombardement qui a tué plusieurs dizaines de soldats syriens samedi à Deir ez-Zor, dans le nord-est de la Syrie.

«  Nous pouvons confirmer que le Royaume-Uni a participé à cette frappe aérienne de la coalition samedi en Syrie et nous coopérons pleinement à l'enquête menée par la coalition  », a déclaré le ministère de la Défense dans un communqué, selon Reuters.

«  Le Royaume-Uni ne ciblerait pas intentionnellement ds unités de l'armée syrienne  », poursuit le ministère.

des soldats syriens - Sputnik Afrique
Attaque contre des soldats syriens: Damas réfute la thèse de l'erreur
D'après le ministère russe de la Défense, plus de 60 soldats de l'armée syrienne ont péri dans ces frappes conduites par deux chasseurs F-16 et deux A-10 en provenance d'Irak. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), citant une source militaire, a fait état d'au moins 90 soldats syriens tués.

L'armée américaine, qui a ouvert une enquête pour éclaircir les circonstances exactes de ce bombardement, a plaidé l'erreur, pensant viser des positions djihadistes. Interrogé dimanche sur CNN, le secrétaire d'Etat, John Kerry, a évoqué une «  chose terrible dont nous avons tous conscience et que nous regrettons  ».

L'Australie a également reconnu avoir participé à ce raid de la coalition et a présenté ses condoléances aux familles des militaires tués.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала