Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

En Corée du Sud, l’unité de cybersécurité de l’armée victime… de pirates

© Photo PixabayCyber security
Cyber security - Sputnik France
S'abonner
Le commandement de la cybersécurité de l'armée sud-coréenne, chargé de défendre les réseaux et sites web militaires, a été piraté par des hackers étrangers. Et cela n’étonnera personne: la Corée du Sud soupçonne son turbulent voisin, la Corée du Nord…

Cette accusation a été formulée par le député du parlement du Parti démocratique d'opposition Toburo, Kim Jin-Phe.

Kim Jong-un et Ri Sol-ju - Sputnik France
Quand l'épouse de Kim Jong-un faisait trembler le renseignement sud-coréen
Selon le député, le serveur du commandement, responsable du transfert des programmes anti-espions, a été hacké en septembre dernier. Ce serveur est directement lié aux ordinateurs utilisés par différentes unités de l'Armée, l'aviation et la marine pour accéder à l'Internet.

Profitant des points faibles du logiciel du serveur, les hackers y ont pénétré et ont commencé à propager des codes malveillants. Immédiatement après la découverte de cet incident, le serveur a été déconnecté.

Pour le moment, les militaires sud-coréens mènent leur propre enquête afin d'établir qui est derrière cette attaque, ainsi que l'ampleur des dégâts possibles.

Environ 20 000 ordinateurs pourraient être potentiellement infectés. Cependant, le commandement précise que le risque de fuite d'informations secrètes « est très faible ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала