Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des prisonniers français «torturés» par des cafards, l’Etat poursuivi

S'abonner
Une plainte a été déposée contre l'État français pour dénoncer la surpopulation et des conditions insalubres dans une prison près de Paris infestée par les rats, les cafards et les punaises.

Cafards sur les murs, rats dans les couloirs, punaises dans les lits… Tel est le quotidien des prisonniers de la prison de Fresnes, située à 15 kilomètres au sud de Paris.

« Nous sommes infestés de punaises, piqués tous les soirs sur le visage, sur le cou, les épaules, le dos, les jambes et les bras », a déclaré un détenu qui a fait état des conditions terribles à l'Observatoire International des Prisons (OIP).

Un autre prisonnier décrit la puanteur des rats morts, tandis qu'un autre a déclaré qu'il devait partager sa cellule avec jusqu'à 300 cafards. En outre, près de 2.800 détenus sont entassés dans la prison avec des capacités de seulement 1 607 personnes.

Suite à de nombreux témoignages, l'OIP a saisi l'État au sujet des conditions sanitaires catastrophiques de la prison.

« Les témoignages sont concordants et font état d'une présence massive de cafards qui se manifeste particulièrement une fois la lumière éteinte. Les murs et les surfaces grouillent alors d'insectes », écrit l'organisme cité par France Inter.

Jean-Jacques Urvoas - Sputnik France
Prisons françaises: des conditions plus strictes pour les détenus radicalisés
L'OIP a déjà fait état de la surpopulation dans les prisons françaises, où le nombre de détenus a grimpé cet été à 68 819 personnes pour 58 507 places.

Le gouvernement a également annoncé un programme de construction pour faire face au problème du surpeuplement dans les prisons françaises.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала