Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Cinq ans sans Kadhafi. «Non une révolution, mais une catastrophe du peuple libyen»

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosСитуация в Ливии
Ситуация в Ливии - Sputnik France
S'abonner
Il y a cinq ans jour pour jour le leader libyen Mouammar Kadhafi a été assassiné de sang-froid devant les caméras des téléphones mobiles des rebelles et ce avec le consentement des pays ayant pris part à l’intervention militaire en Libye.

Cinq ans se sont écoulés depuis l'assassinat du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et le pays est plus que jamais éloigné des valeurs démocratiques qui ont servi de prétexte à l'intervention militaire internationale. La crise dans laquelle est plongé la Libye résulte de l'ingérence de pays tiers dans les affaires de ce pays nord-africain, considère le journaliste Abdel Baset bin Hamel.

« L'expérience libyenne qui a duré 43 ans sous Mouammar Kadhafi restera sans précédent. Le pays a régulièrement connu des réformes, répondant aux difficultés qui émergeaient de temps en temps dans le domaine de l'éducation, de la médecine ou celui de l'infrastructure. La raison de la crise que le pays vit aujourd'hui est les changements entrepris par les mains des forces extérieures et ce avec le consentement international. Ce qui se passe aujourd'hui peut être qualifié comme la réalisation des objectifs personnels de grandes puissances », a-t-il indiqué dans un commentaire à Sputnik.

Alors, en 2011, tout le monde était si préoccupé par le salut et la protection des civils que les pays ont vite adopté la résolution du Conseil de sécurité de l'Onu qui a autorisé 43 pays à « employer leur arsenal militaire diversifié contre (…) le régime Kadhafi », rappelle l'interlocuteur de l'agence.

« Il est clair que l'opération militaire d'envergure n'avait pas pour but le règlement de la crise compte tenu du fait qu'aujourd'hui à Syrte et à Benghazi on assassine des Libyens. En outre, cette opération militaire a permis de voler des milliards de dollars aux Libyens », poursuit-il.

Leader of the Socialist People's Libyan Arab Jamahiriya Muammar Gaddafi - Sputnik France
Exclusif: l'Occident savait que Kadhafi comptait quitter le pouvoir
Or, l'intervention avait pour but de renverser le régime de Mouammar Kadhafi et non de venir à bout de la crise. « Il est curieux de noter que M. Kadhafi était la seule personne qui avait proposé à l'époque d'unifier l'Afrique et la seule personne dont l'activité était dirigée vers la création d'une armée africaine unifiée. Du point de vue politique, la Libye était le pays le plus indépendant de la région. Mais les grands pays, les États-Unis en tête, ont trouvé un prétexte dans la "protection des civils et la propagation de la démocratie". Et personne n'a alors prêté attention au fait qu'il y avait une jeunesse libyenne qui avait réellement des revendications, dont de meilleures conditions de vie et la création d'emplois. Cette jeunesse et leurs revendications ont été utilisées par des forces précises dans leurs propres intérêts », fait remarquer M. bin Hamel.

Tripoli, la capitale libyenne - Sputnik France
Libye: avant et après Kadhafi
Et de pointer que la secrétaire d'État américaine de l'époque, Hillary Clinton, a joué un rôle actif dans ce processus.

« Ce qui s'est passé n'était pas une révolution, mais la catastrophe des Libyens en raison de laquelle on les tue jusqu'au jour d'aujourd'hui », a pointé le journaliste.

Selon lui, à ce jour la Libye est le pays le plus infructueux à tous les niveaux. Or, ce qui avait permis à l'époque à M. Kadhafi d'éviter tous ces problèmes est sa connaissance du pays et des relations intertribales.

« Il a pris l'initiative de trouver des compromis pour unir le peuple sous un même et seul drapeau. Il avait le don de leader. Il était plutôt perçu comme leader que comme une personnalité officielle. Autrement dit, Kadhafi était un phénomène unique », a conclu Abdel Baset bin Hamel.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала