Sortie de l'ALENA: les USA risquent de perdre 5 millions d'emplois

L'initiative de Donald Trump de quitter l'Accord de libre-échange nord-américain pourrait entraîner des conséquences très graves pour l'économie des États-Unis.

La sortie éventuelle des États-Unis de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), dont le Canada et le Mexique font également partie, pourrait provoquer la perte d'environ cinq millions d'emplois pour les Américains, lit-on dans un rapport du Centre scientifique Woodrow Wilson.

Auparavant, le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump a déclaré qu'il annulerait cet accord s'il était élu président.

Le candidat républicain à la présidence US Donald Trump - Sputnik France
Trump promet d’enterrer le Partenariat transpacifique

Selon les scientifiques du centre, c'est bien l'ALENA qui permet à des millions d'Américains de travailler sur leur territoire et de générer 230 milliards de dollars par an.

Parmi les États les plus dépendants de cet accord figurent la Californie (565 000 emplois et 26,8 milliards de dollars d'exportations au Mexique), le Texas (382 000 emplois et 95 milliards de dollars d'exportations) et l'État de New-York (322 000 emplois et 3,1 milliards de dollars d'exportations).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала