La «menace russe» pourrait conduire Londres à renoncer aux blindés US

L'entente sur la livraison de 600 véhicules blindés américains Ajax au Royaume-Uni, conclue en 2014, risque de voler en éclat en raison notamment de la «menace russe».

Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
Cette menace russe fantôme qui fait trembler la Suède
Selon The Times, les spécialistes mettent en doute les capacités des blindés américains en cas de guerre avec des puissances militaires telles que la Russie vu leur vulnérabilité face à l'artillerie lourde.

Les premiers blindés devaient arriver au Royaume-Uni en 2017. Le montant total de la transaction s'élève à 3,5 milliards de livres sterling (près de 4 milliards d'euros). Pourtant, d'après un ex-fonctionnaire du ministère britannique de la Défense s'exprimant sous couvert d'anonymat, en cas de guerre avec un « adversaire égal », les véhicules Ajax constitueraient « un piège mortel ».

Международная акция Час Земли в Москве - Sputnik Afrique
Le Kremlin regrette les propos de Theresa May sur une "menace russe"
Les experts expriment également des doutes quant à la fiabilité des canons qui équipent les blindés. Dans le même temps, les munitions pour la version britannique d'Ajax sont beaucoup plus chères que celles utilisées par l'armée américaine pour les engins similaires.

General Dynamics, société productrice d'Ajax, n'a pas souhaité commenter la possible résiliation du contrat, tout en soulignant que les premiers véhicules seraient livrés à Londres en temps utile.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала