Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Turquie, un obstacle pour la mise en place du projet de Grand Moyen-Orient

© AFP 2021 Bulent KilicLa Turquie insiste pour la création d’une zone de sécurité au nord de la Syrie
La Turquie insiste pour la création d’une zone de sécurité au nord de la Syrie - Sputnik France
S'abonner
Dans une interview accordée à Sputnik, le général de corps aérien à la retraite, Erdoğan Karakuş, explique les raisons pour lequelles la Turquie transfère des matériels militaires dans la ville turque de Kilis se situant à la frontière syrienne.

On dirait que la Turquie se prépare à une offensive à grande échelle contre les groupes terroristes, mais pas avec la coalition internationale menée par les États-Unis. C'est avec la Russie et avec l'aide des forces gouvernementales de la Syrie qu'ils renforceront leurs positions. C'est pour ça que le chef de l'état-major turc est en Russie pour une visite, assure Erdoğan Karakuş.

Véhicules blindés turcs - Sputnik France
La Turquie confirme l'envoi de blindés à la frontière avec l'Irak

« Les États-Unis essayent de réaliser au Moyen-Orient leur projet qui s'appelle le Grand Moyen-Orient qui prévoit la reconfiguration totale de la région », affirme-t-il.

Et de poursuivre que tout en comprenant que le gouvernement irakien actuel est assez faible, les Américains essayent de l'utiliser à leurs fins. Pourtant, la Turquie retient les États-Unis par ses actions en Irak :

« Si le gouvernement irakien arrive à capturer Mossoul sans la participation des militaires turcs, et dans le cas où il le fait, l'Irak se retrouvera sous le contrôle des États-Unis ce qui l'emmènera à la division. La Russie et la Turquie comprennent très bien ce scénario américain et c'est pourquoi de chef d'état-major s'est rendu en Russie ».

Offensive sur Raqqa: vers un regain des tensions entre la Turquie et les USA? - Sputnik France
Offensive sur Raqqa: vers un regain des tensions entre la Turquie et les USA?
Selon M. Karakuş, il est évident qu'au cours de sa visite ces questions-là ont été à l'ordre du jour. Suite aux dernières déclarations faites par la Turquie à l'égard de la Syrie et à la concentration de matériels militaires à la frontière syrienne, M. Karakuş soutient « qu'Ankara se mettra d'accord avec Damas très bientôt et leur opération commune sur la libération de la ville syrienne de Raqqa des terroristes ne se fera pas attendre. Puisque en aucune façon il ne faut laisser Raqqa aux Américains ».

M. Karakuş estime qu'un scénario selon lequel la Turquie, avec le soutien des forces gouvernementales de la Russie et de la Syrie, mèneraient l'opération de libération de Raqqa, permettrait de concerver l'unité de la Syrie et au gouvernement syrien de contrôler de vastes territoires:

« Cela porterait un coup dur au projet américain de Grand Moyen-Orient ».

Sinon, conclut M. Karakuş, Ankara aurait de grandes pertes et tenant en compte de cela elle s'efforce d'unir ses forces avec celles de la Russie et de la Syrie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала