Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le navire américain dernier cri tombe en panne au Panama, une fois de plus

© Flickr / Ryan StavelyLe destoyer américain USS Zumwalt (DDG 1000)
Le destoyer américain USS Zumwalt (DDG 1000) - Sputnik France
S'abonner
Le destroyer lance-missiles furtif de nouvelle génération USS Zumwalt, dont le coût a dépassé quatre milliards de dollars n’a pas pu passer le canal de Panama à cause d’une panne.

Le destroyer américain ultramoderne USS Zumwalt a subi un accident d'ingénierie lundi soir en tentant de passer le canal de Panama et a dû être remorqué à quai, informe le Navy Times.

« Le calendrier des réparations est actuellement discuté, en coordination directe avec le Commandement des systèmes navals maritimes (NAVSEA) et des Forces navales de surface. Le calendrier sera flexible pour effectuer les essais et l'évaluation nécessaires afin d'assurer le transit sûr du navire à son nouveau port d'attache à San Diego (en Californie, ndlr) », a déclaré le représentant de la marine US Ryan Perry.

USS Zumwalt - Sputnik France
Les USA arrêtent la fabrication de projectiles pour leur destroyer dernier cri
Selon les rapports préliminaires, la cause de la panne est liée aux échangeurs de chaleur dans la centrale électrique intégrée du navire, qui fournit de l'énergie au propulseur, ainsi qu'aux capteurs, aux systèmes d'armes et à d'autres services du navire.

L'USS Zumwalt a été mis en service le 15 octobre lors d'une cérémonie à Baltimore, après avoir quitté son chantier de construction à Bath, dans l'État du Maine, le 7 septembre.

Après, l'équipage du navire a fait face à une série d'incidents, y compris une fuite d'eau de mer dans un système d'huile lubrifiante en septembre et plus tard, fin octobre, l'équipage a été confronté à plusieurs problèmes techniques pendant que le navire était à la base navale de Mayport en Floride.

USS Zumwalt - Sputnik France
Le super-destroyer furtif américain à 4 mds USD prend l’eau
L'USS Zumwalt est doté de 20 systèmes de lancement universels avec 80 missiles de différents types, de deux canons de 155 mm et de canons antiaériens de 30 mm. Le bâtiment est capable d'accueillir un hélicoptère et des drones.

La furtivité du nouveau navire, qui est un problème pour sa circulation dans les eaux territoriales des États-Unis, ne rendra pas le destroyer invincible face aux armes modernes russes. Les technologies furtives américaines ont été conçues pour contrer les radars à diapason X (8-18 GHz), tandis que l'armée russe se munit activement de moyens de détection et de désignation d'objectif « anti-Stealth » qui fonctionnent sur les ondes millimétriques (30 MHz-3GHz) et identifient parfaitement les navires et les avions quelle que soit leur forme.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала