«Agression» russe: AP fausse une déclaration de l’Otan, puis se reprend

© Sputnik . Anton Denisov / Aller dans la banque de photos"l'agression russe"
l'agression russe - Sputnik Afrique
L’attitude envers la Russie est tissée d’idées toutes faites. L’agence Associated Press en a fourni une nouvelle preuve… avant d’avouer qu’elle s’était trompée.

L'agence d'information Associated Press a annoncé avoir commis une erreur dans son information concernant la réaction de l'Otan au déploiement des missiles russes Iskander-M près de Kaliningrad.

Mardi 22 novembre, l'agence a annoncé que l'Otan critiquait la Russie pour son « attitude militaire agressive » dans la région de la Baltique. L'information a été ensuite reprise par d'autres grands médias mondiaux.

armes américaines - Sputnik Afrique
USA: les ventes d'armes grimpent sur fond d'"agression" russe
Le lendemain, mercredi, l'agence a reconnu avoir commis une erreur : au lieu du mot « agressive » il aurait fallu lire « assertive ».

Convenons qu'entre « agressive » et « assertive » il y a quand même une marge, car par assertif on entend affirmatif, affirmé ou qui s'affirme, mais cela n'a rien à voir avec l'agression.

En octobre, le ministère russe de la Défense a annoncé le déploiement, dans la région de Kaliningrad, des systèmes de missiles mobiles Iskander-M, signalant que « personne n'en faisait un grand secret ». Plus encore, un système Iskander a été spécialement dévoilé à un satellite américain survolant la zone.

Le Kremlin a signalé que la Russie faisait tout le nécessaire pour se protéger « sur fond de l'expansion de l'Otan vers ses frontières ». Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a rappelé que contrairement à la partie américaine, Moscou déployait des armes sur son propre territoire.

Sommet de l'Otan à Varsovie - Sputnik Afrique
Sommet de l'Otan à Varsovie: Obama pour l'Ukraine, des bataillons pour les pays Baltes
Lors du sommet de Varsovie tenu les 8 et 9 juillet, les pays de l'Otan ont opté pour le plus important renforcement de l'alliance en Europe de l'Est depuis la guerre froide. La décision a été prise de déployer, dès 2017, quatre bataillons multinationaux dans les pays baltes et en Pologne.

Moscou a plusieurs fois déclaré qu'il ne cherchait pas un regain de tension dans les relations avec l'Occident, mais l'accroissement des forces de l'Otan près de sa frontière imposait une réponse.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала