Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Moscou: pas de confirmation des ONG indépendantes sur les «atrocités» à Alep

© Sputnik . Alexei KudenkoСергей Лавров
Сергей Лавров - Sputnik France
S'abonner
Alors que la presse occidentale fait ses choux gras des prétendues «atrocités» commises par les milices à Alep-Est, les organisations humanitaires indépendantes opérant dans la ville démentent ces informations.

Bachar el-Assad - Sputnik France
Assad: l'Occident vole à la rescousse des djihadistes à Alep
Les ONG indépendantes ne confirment pas les informations sur les « atrocités » à Alep, a annoncé ce mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« J'ai appris de première main les estimations des organisations humanitaires indépendantes qui ont leurs représentants à Alep. Aucune d'entre elles ne confirme les affirmations selon lesquelles il y aurait eu des « atrocités » et indiquant qu'on aurait enlevé les hommes en âge de servir dans l'armée qui sortent d'Alep-Est », a indiqué M. Lavrov.

Comme l'a en outre fait remarquer le chef de la diplomatie russe, faire revenir la paix à Alep constitue à ce jour la priorité numéro un.

« L'essentiel est de mettre fin à la tragédie à Alep, de faire en sorte que la vie reprenne son cours, commencer à restaurer cette ville syrienne ancienne, et surtout la plus importante et la plus grande du pays », a-t-il poursuivi.

Alep - Sputnik France
Alep : les djihadistes déposent les armes, pas les médias
À l'heure actuelle, les militaires syriens poursuivent le nettoyage des derniers quartiers d'Alep où sont encore présents des terroristes. Environ 100 000 habitants de la ville restent toujours dans les zones en partie contrôlées par les extrémistes. Ces dernières 24 heures, près de 6 000 civils, dont 2 200 enfants sont parvenus à quitter la ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала