Face à une «Russie hostile», Londres formera des militaires ukrainiens en 2018

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosLes soldats ukrainiens
Les soldats ukrainiens - Sputnik France
Pendant ce temps-là, en Ukraine… bien décidé à signifier son attachement à une Kiev souveraine devant Moscou, cet éternel «agresseur», Londres poursuivra son programme de formation des militaires ukrainiens en 2018.

Le Royaume-Uni étend encore pour un an le programme de formation de l'armée ukrainienne prodigué par les experts militaires britanniques. Ainsi, Londres s'engage à former les soldats de Kiev jusqu'à début 2018.

« L'expansion de la formation des forces armées ukrainiennes par la partie britannique enverra un signal clair que nous soutenons l'Ukraine et que nous restons fermement attachés à sa souveraineté et à l'intégrité territoriale face à une Russie plus hostile », a expliqué le ministre britannique de la Défense Michael Fallon.

A man speaks to a crowd of residents warning them not to push as they wait to get bread, one per person, baked by Russia-backed separatists in Chornukhyne, Ukraine, Monday, March 2, 2015 - Sputnik France
Le FMI prédit à l'Ukraine des décennies de pauvreté
En 2015, M. Fallon a annoncé que 100 instructeurs militaires britanniques étaient déployés en Ukraine afin de veiller au bien-être des soldats de M. Porochenko.

Ils sont notamment chargés d'inculquer aux soldats et officiers ukrainiens des compétences en conduite des hostilités, en soins de santé, en soutien logistique, en fonctionnement des médias ainsi qu'en planification opérationnelle.

Selon les pronostics, d'ici mars 2017, les officiers Britanniques doivent parvenir à former 5 000 militaires ukrainiens.

Le président Ukrainien Piotr Porochenko - Sputnik France
Kiev menace les médias UK pour les publications sur la corruption de Porochenko
En outre, le Royaume-Uni a livré en Ukraine du matériel non létal, y compris des vêtements d'hiver et des trousses de premiers secours pour un montant dépassant les 1,25 million de dollars.

Pourtant, un récent sondage démontre que la majorité des Ukrainiens (51,1 %) considèrent les Russes comme un « peuple fraternel ». Ainsi, malgré les efforts des maîtres d'Outre-mer, les Ukrainiens refusent de voir la Russie comme un pays hostile. Ont-ils donc tant besoin de se protéger contre leurs frères?

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала