Les démocrates voudraient délégitimer la présidentielle US

© Sputnik . Alexey Filippov / Aller dans la banque de photosElecteurs US
Electeurs US - Sputnik France
Les démocrates n’arrivent pas à digérer leur cuisante défaite à la présidentielle, c’est pourquoi ils en rejettent la faute sur la Russie, expliquent les collaborateurs de Donald Trump. Ils exigent d’Obama et de la CIA des preuves de cette ingérence russe dans l’élection… ou de se taire à ce sujet.

Donald Trump - Sputnik France
Trump dément les informations sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle US
Barack Obama doit soit présenter les preuves de l'implication de Moscou dans les cyberattaques visant les institutions américaines pendant la dernière campagne présidentielle, soit mettre fin à toutes les insinuations à ce sujet, estiment Reince Priebus et Kellyanne Conway, deux membres de l'équipe de transition de Donald Trump.

Reince Priebus, le chef du Comité national républicain, ajoute que les démocrates ont « complètement perdu leurs liens avec le peuple américain » et n'arrivent pas à accepter leur défaite à l'élection présidentielle. Selon lui, les démocrates cherchent à rejeter sur Moscou la responsabilité de leur échec à l'élection et ainsi à délégitimer son résultat. S'exprimant sur les ondes de Fox News, il a également rejeté les allégations selon lesquelles Donald Trump et son équipe avaient coopéré avec le gouvernement russe en vue d'empêcher la victoire d'Hillary Clinton à la présidentielle du 8 novembre.

« Il est absolument fou de poser une telle question. Nous n'avons aucunement collaboré avec les Russes », a-t-il affirmé.

Facebook - Sputnik France
L'élection de Trump crée la zizanie sur les réseaux sociaux américains
« Les démocrates doivent regarder droit dans le miroir et accepter la réalité qui consiste en ce qu'ils ont perdu l'élection », a lancé M. Pribess.

Pour sa part, Kellyanne Conway a également appelé le directeur de la CIA John Brennan et les chefs d'autres services spéciaux américains à présenter, « s'ils en disposent », les preuves de l'implication russe dans le processus électoral aux États-Unis.

« Il se crée une impression que le président actuel se trouve sous la pression de l'équipe d'Hillary, qui ne parvient pas à accepter le résultat de l'élection » après y avoir dépensé 1,2 milliard de dollars, estime Mme Conway.

Toujours selon elle, même certains grands donateurs d'Hillary Clinton sont plus que sceptiques à l'égard de ses déclarations faisant état de l'ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle américaine.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала