Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les hackers russes : mythes vs réalités

S'abonner
Le 6 janvier, les agences de renseignement américaines se sont entretenues avec Donald Trump afin de lui présenter les preuves de la cyberattaque destinée à le favoriser dans la course à la Maison-Blanche. Ce rapport est-il crédible sur le plan technique? Rachel Marsden recevait Yannick Harrel, expert de cyberstratégie.

Lorsque l'on parle de cyberstratégie russe, de quoi parle-t-on? Yannick Harrel considère qu'il s'agit d'une « cyberstratégie spécifique à la fédération de Russie […] Il y a une vision civilisationnelle avec une neutralité technologique. Elle a été l'objet d'une doctrine en septembre 2000 et réactualisée en décembre 2016 ». Ses problématiques sont axées notamment sur la protection des données et des institutions étatiques ou privées.

Selon Yannick Harrel, la cyberstratégie russe « se fonde sur une reconnaissance civilisationnelle et sur une coopération internationale. » Cette doctrine datant de décembre 2016 n'a pas explicitement de vocation offensive, « en revanche, elle se donne le droit de riposter si ses intérêts sont menacés. »

Le rapport cosigné par la NSA, la CIA et le FBI accuse la Russie d'avoir mené des cyberattaques mais l'expert de cyberstratégie rappelle qu'il n'y a « pas de preuves tangibles contenues dans le document. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала