Brexit: May prête à un divorce sans concession avec l’UE

© Photo pixabayBrexit
Brexit - Sputnik France
La première ministre britannique Theresa May compte obtenir avec l'UE un divorce dans les règles, mais sans concession. C’est ce qu’elle devrait expliquer mardi dans un grand discours visant à présenter ses plans pour le Brexit.

HSBC - Sputnik France
Conséquences du Brexit: HSBC pourrait déplacer ses activités en France ou en Irlande
La première ministre britannique Theresa May devrait annoncer mardi prochain que le gouvernement britannique est prêt à quitter le marché commun, l'union douanière de l'UE et à quitter la juridiction de la Cour de justice de l'Union européenne, relatent samedi soir les médias britanniques.

Le Bureau de Mme May a de son côté assuré que la première ministre prendrait la parole mardi prochain en vue des négociations à venir sur le Brexit entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne.

D'après le journal The Sun, la première ministre prônera la fin de la libre circulation entre le Royaume-Uni et les pays européens, ainsi que la possibilité de mener des négociations bilatérales sur des traités commerciaux avec des tiers pays, ce qui serait impossible si la Grande-Bretagne restait au sein du marché commun.

Theresa May VS Angela Merkel - Sputnik France
Merkel vs May dans la bataille pour le Brexit : qui va l’emporter ?
Au cas où le Sun aurait vu juste, les inquiétudes de beaucoup de parlementaires, notamment celles d'une partie des Conservateurs, deviendraient réalité. Ces derniers affirment que Mme May pourrait opter pour un « Brexit dur », consistant à quitter le marché commun afin de protéger les frontières britanniques. Concernant la juridiction de la Cour de justice, le Royaume-Uni envisageait de s'y soustraire dès le début des négociations sur le Brexit.

Mme May entend lancer la procédure de divorce d'avec l'UE d'ici fin mars, en activant l'article 50 du Traité de Lisbonne, ce qui déclenchera un processus de négociations de deux ans. Mais elle devra se conformer à la décision de la Cour suprême du pays, qui doit se prononcer sur la nécessité ou non de consulter le parlement auparavant. Sa décision est attendue d'ici la fin du mois de janvier.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала