RT dénonce la pression exercée par YouTube sur la chaîne

YouTube a adressé une lettre à la chaîne RT exigeant de prouver que ni la chaîne ni ses employés ne figurent dans la liste de sanctions. Dans le même temps, Dataminr, la société qui a le monopole sur l'analyse des Tweets a refusé de prolonger le contrat avec RT sans aucune explication la veille de l'investiture de Donald Trump.

Selon la direction de la chaîne, la situation avec Dataminr semble être le résultat de la pression exercée par les services spéciaux sur l'entreprise.

« Nous avons été interdit d’accès à Dataminr pratiquement sans avertissement »,  racontent la direction de RT. 

Брифинг официального представителя МИД России М. Захаровой - Sputnik France
Blocage partiel de la chaîne russe RT: un instrument de censure?
La société Dataminr a soudain informé la chaîne de sa décision de ne pas renouveler le contrat qui a expiré le 31 Décembre 2016.

Selon RT, après de nombreuses  tentatives de clarifier la situation, la chaîne a reçu mercredi la réponse officielle des juristes de Dataminr qui ont annoncé le non-renouvellement du contrat.

« Nous sommes très déçus », a déploré Ivor Crotty, directeur des réseaux sociaux de RT.

 «Dataminr a le monopole de l'analyse du flux complet de tous les Tweets en temps réel et chez RT, nous utilisons ses services avec succès depuis plus d'un an. Le fait que Dataminr nous interdise l'accès à ses services témoigne malheureusement de la psychose actuellement à l’œuvre aux États-Unis. J'espère vraiment que cela passera », a écrit sur Twitter le responsable des réseaux sociaux de RT.

​Par ailleurs, RT a reçu une demande de la part de YouTube exigeant de leur faire parvenir des preuves qu’aucun de ses employés ne figurait sur la liste des sanctions, sans pourtant apporter ni explications ni justifications.

​« YouTube veut savoir si des personnes inscrites sur la liste des sanctions ne travaillent pas chez nous. C’est la guerre », a commenté la rédactrice en chef de RT Margarita Simonian sur Twitter.

Facebook - Sputnik France
Facebook autorise de nouveau RT à poster du contenu après 24h d'interdiction totale
Plus tôt, Facebook a imposé l’interdiction de publier des contributions avec références, images ou vidéos sur la page anglaise de RT.

Le réseau social a restauré le droit à RT de poster du contenu sur sa page plus de 20 heures après l’interdiction. Les raisons du blocage restent toujours à préciser.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала