L'ambassadeur russe à Téhéran compte sur des relations constructives avec les USA

© AFP 2022 Atta KenareTéhéran
Téhéran - Sputnik France
L'ambassadeur russe à Téhéran explique que contrairement à la vision de Washington, Moscou estime que l’Iran aspire à stabiliser la situation dans le Proche Orient. Pourtant, Téhéran ne s’est pas encore adressé pour solliciter l’aide de Moscou comme intermédiaire, explique l’ambassadeur à Sputnik.

Lavrov - Sputnik France
Lavrov: on n'a jamais établi de lien entre l'Iran et les terroristes
Contrairement à la position du président américain Donald Trump, qui a plusieurs fois laissé entendre qu'il considérait l'Iran comme un État terroriste, promettant de revenir à la politique des sanctions contre Téhéran,  la Russie est persuadée que l’Iran ne vise que la stabilisation de la région, sans quoi Moscou n’aurait pas coopéré avec Téhéran sur toute une série de questions cruciales, a déclaré à Spuntik l'ambassadeur russe à Téhéran Levan Djagarian. 

« Naturellement, nous sommes préoccupés par la rhétorique exacerbée des États-Unis et de l'Iran. Je pense que la Russie fera tout son possible pour réduire le degré de tension. En ce qui concerne les besoins de l'Iran dans nos efforts de médiation, la question doit être adressée directement aux partenaires iraniens. Jusqu'à présent, nous n’avons reçu aucune demande », a expliqué l’ambassadeur.

S-300 - Sputnik France
Iran: la vie après les livraisons de S-300
Quant à la participation américaine aux pourparlers d’Astana sur la Syrie, Téhéran la voit d’un mauvais œil, mais Moscou espère une coopération fructueuse.

« On sait que lors de la réunion (d’Astana, ndlr) l'ambassadeur américain au Kazakhstan était présent à titre d'observateur. Nous croyons qu'il y a un certain "champ" pour coopérer avec la nouvelle administration américaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Qui plus est, l'équipe de Donald Trump semble se préparer à une telle coopération. Nous espérons que la coopération avec la nouvelle administration, contrairement à la précédente, sera constructive et apportera de véritables résultats », a conclu Levan Djagarian.

Lors de sa campagne électorale, le président américain a déclaré qu’il considérait l’accord signé par l’administration de son prédécesseur Barack Obama avec Téhéran comme « honteux » pour les États-Unis et qu’il le réviserait s’il était élu à la présidence.

Téhéran - Sputnik France
Malgré l’attitude des USA, l’Iran réitère qu’il ne produira aucune arme nucléaire
Il s'agit d'un accord permanent entre les parties visant à lever les sanctions imposées à l'Iran par les États-Unis, l'Union européenne et les Nations unies. En contrepartie, l'Iran s’est engagé à restreindre son programme nucléaire à long terme.

Malgré l’intention de Donald Trump de réviser l’accord international sur le nucléaire iranien, Téhéran assure qu’il sera fidèle à son engagement de ne pas produire d’armes nucléaires.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала