Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Washington Post croit-il vraiment au succès d'Obama dans la présidentielle en France?

© REUTERS / Kevin LamarqueU.S. President Barack Obama holds a press conference at the conclusion of the APEC Summit in Lima, Peru November 20, 2016.
U.S. President Barack Obama holds a press conference at the conclusion of the APEC Summit in Lima, Peru November 20, 2016. - Sputnik France
S'abonner
Il y a quelque temps, une pétition a été lancée pour entraîner l'ex-président des USA Barack Obama dans la course électorale en France, et ses auteurs ont déjà reconnu qu'il ne s'agissait que d'une blague. Mais le Washington Post considère-t-il sérieusement la candidature d'Obama?

Barack Obama - Sputnik France
Obama 2017: ses fans français s’expliquent
Malgré le buzz autour de l'initiative canularesque, le journal américain Washington Post traite l'affaire de façon profonde, titrant « C'est un nouveau coup de fouet pour rendre Obama de nouveau président. Cette fois, de la France ». Quelque deux mois avant le jour où les Français se rendront aux urnes et face aux récentes tensions dans le cadre de la campagne électorale, quelques-uns des électeurs de l'Hexagone « semblent apparemment espérer qu'un autre candidat puisse venir et mettre de l'ordre dans ce chaos », signale l'édition. Et le problème, là, c'est que « le candidat qu'ils proposent n'est en effet pas Français ».

Partie d'une blague, comme a confirmé à Sputnik Antoine, l'un des quatre auteurs, la pétition traite le problème d'une manière à peu près sérieuse: « Les français sont prêts à faire des choix radicaux. Ça tombe bien car nous avons une idée radicale à leur proposer », est-il dit dans le document. « Barack Obama a achevé son deuxième mandat de Président des États-Unis le 21 janvier dernier, pourquoi ne pas l'embaucher comme Président pour la France? » Parait-il même que le « Président » (avec une majuscule) et les « français » (avec une minuscule) doivent y jouer un rôle particulier…

Barack Obama en vacances - Sputnik France
Quelle place pour Obama dans le classement des présidents américains?
Entre-temps, le Washington Post poursuit: selon le réseau de radiodiffusion américain non commercial NPR, ce n'est pas la première pétition de la sorte, au moins deux pétitions similaires ont été lancées l'année dernière. Pour autant, la récente pétition s'avère avoir le plus de succès à en juger par les signatures acquises: le document a recueilli déjà environ 30 000 signatures, a indiqué Antoine au média The Verge.

Analysant les chances d'Obama de gagner l'élection française, le Washington Post conclut qu'elles seraient plutôt faibles. Tandis que le sondage réalisé par le centre global de recherche Pew en 2016 qui indiquait que Barack Obama ferait de bonnes choses dans les affaires globalement mais qu'il y a un obstacle plus sérieux sur son chemin vers la présidence en France: « Obama n'est pas un citoyen français et ne peut pas participer à la campagne électorale française jusqu'à ce qu'il ne le devienne. »

D'ailleurs, l'ancien président américain ne parle pas français, déplore l'édition, alors que sa femme a étudié la langue.

A Baton Rouge police officer stands post while former President Bill Clinton, left, watches from backstage before he is introduced to speak at a campaign event for Sen. Mary Landrieu, D-La., in Baton Rouge, La., Monday, Oct. 20, 2014. - Sputnik France
Le FBI ressort les vieilles affaires de corruption de Bill Clinton
Un bref aperçu est en outre proposé pour rappeler d'autres personnages politiques qui ont un jour souhaité prendre part aux élections dans un pays étranger. En 2012, Bill Clinton a supposé qu'il pourrait participer à la course électorale dans deux pays: en Irlande, à cause de son patrimoine familial irlandais, et en France, parce qu'il est né en Arkansas, qui été inclue dans la vente de la Louisiane et par conséquent il pouvait immédiatement demander la naturalisation. Or, la France a changé ses lois de naturalisation en 2006, et M. Clinton n'a pas pu réaliser ses plans, explique le journal.

Auparavant, des jeunes Français ont lancé une pétition en ligne pour entraîner l'ex-président des USA Barack Obama dans la course électorale en France d'avril-mai 2017. Cependant, comme a déclaré à Sputnik Antoine, l'un des quatre auteurs de la pétition placée sous le slogan « Oui on peut! », la pétition est une blague à laquelle « il ne faut pas donner beaucoup d'importance ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала