Pyongyang accuse «un voisin» de danser sur la musique US

© AFP 2022 Kim Won-JinManifestation à Pyongyang
Manifestation à Pyongyang - Sputnik France
La Corée du Nord semble avoir douloureusement réagi à la décision de Pékin de ne plus importer son charbon, évoquant des «démarches inhumaines» commises par un «pays voisin».

Tir d'un missile nord-coréen depuis un sous-marin - Sputnik France
Tir de missile: Pyongyang aurait voulu tester la réaction des USA
Sans nommer directement la Chine, l'agence de presse officielle du régime communiste KCNA a accusé un certain « pays voisin », — la Corée du Nord n'en a que trois, à savoir la Chine, la Russie et la Corée du Sud, — de « danser sur la musique américaine ». Une déclaration dont tout indique qu'elle fait écho à la décision de Pékin de suspendre ses importations de charbon nord-coréen jusqu'au 31 décembre 2017.

Cette mesure, qui s'inscrit selon la Chine dans le cadre des sanctions décidées par le Conseil de sécurité en vue de contrecarrer le programme nucléaire nord-coréen, intervient suite au récent test du missile balistique nord-coréen Pukguksong-2. Les importations du charbon constituent l'une des principales sources de devises étrangères pour l'économie nord-coréenne.

KCNA a alors accusé « un pays qui se pose comme une grande puissance » de « comportement hostile », ce qui risque d'avoir un impact négatif sur la vie des Nord-Coréens.

Donald Trump mangera-t-il un burger avec Kim Jong-un? - Sputnik France
Donald Trump mangera-t-il un burger avec Kim Jong-un?
Précédemment, le nouveau président américain Donald Trump a à plusieurs reprises appelé la Chine à adopter une approche plus dure à l'égard de Pyongyang. Dans un récent entretien avec Reuters, le chef de la Maison Blanche a estimé que Pékin exerçait un « contrôle total » sur la Corée du Nord et devait donc rappeler à l'ordre son voisin communiste.

Les relations entre Pékin et Pyongyang se sont considérablement refroidies depuis l'accession de Kim Jong-un au pouvoir en Corée du Nord, qui avait été suivie de purges contre plusieurs membres clés du gouvernement ayant des liens avec la Chine. Des purges visant notamment l'oncle du dirigeant, Jang Song Thaek, qui avait été exécuté après avoir été accusé de « contre-révolution ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала