L’Irak sera exclu du nouveau décret US sur l’immigration

© AP Photo / Carolyn KasterKris Kobach
Kris Kobach - Sputnik France
Attaqué de toutes parts pour son premier décret sur l’immigration, Donald Trump a l’intention de signer un deuxième décret afin d’exclure l’Irak du document, en raison du rôle clé de ce pays dans la lutte contre Daech.

Richterhammer (Symbolbild) - Sputnik France
La justice US refuse de suspendre le décret sur l’immigration
L'Irak sera exclu de la liste des pays visés par le nouveau décret sur l'immigration qu'envisage de rendre public le président américain Donald Trump en remplacement du premier, annonce l'agence Associated Press, citant des responsables américains anonymes.

Selon l'agence, la décision de l'administration Trump est due aux pressions exercées par le Pentagone et le Département d'État américain qui ont exhorté la Maison Blanche à réviser l'inclusion de l'Irak dans cette liste en raison du rôle clé joué par ce pays dans la lutte contre Daech. Les six autres pays resteront dans la liste du nouveau décret.

Associated Press indique également que Donald Trump entend signer le nouveau décret dès ce mercredi.

Afin de contrer la menace terroriste aux États-Unis, Donald Trump a signé, vendredi 27 janvier, un décret intitulé « Sur la protection de la nation contre l'entrée de terroristes étrangers aux États-Unis ». Le document interdit pendant trois mois l'entrée sur le sol américain de ressortissants de sept pays musulmans, à savoir l'Irak, l'Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen. Le décret suspend par ailleurs l'accueil de réfugiés sur le territoire américain pendant 120 jours et bloque pour un délai indéterminé l'accueil de réfugiés en provenance de Syrie.

US President Donald Trump speaks during a press conference with British Prime Minister Theresa May at the White House January 27, 2017 in Washington, DC. - Sputnik France
La Maison Blanche monte au créneau pour défendre le décret sur l’immigration
Les mesures annoncées par la nouvelle administration américaine figuraient dans le programme électoral du candidat républicain, qui avait également envisagé d'interdire à tous les musulmans de se rendre aux États-Unis.

Suite à de nombreuses protestations soulevées par ce document, le juge fédéral de Seattle a pris la décision de bloquer temporairement ce décret au niveau national. Néanmoins, une cour d'appel des États-Unis a refusé de suspendre le décret du président Donald Trump sur l'immigration jusqu'à la signature d'un nouveau décret.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала