Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Lien» entre Trump et Moscou? C’est encore plus fort que la théorie des 6 poignées de main

S'abonner
Alors que les prétendus contacts de l’administration Trump avec des officiels russes ont déjà provoqué une série de scandales aux États-Unis, la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova tourne cette situation en dérision et évoque la théorie des six poignées de main.

Depuis la publication de l'article du journal américain Washington Post qui présente « des liens possibles ou connus entre l'administration Trump et la Russie », ce dernier ne cesse de provoquer des débats animés.

Pour mieux illustrer ses affirmations, le Washington Post a même inventé un schéma plaçant au cœur du « complot international » l'ambassadeur russe aux États-Unis Sergeï Kisliak le reliant aux représentants de l'administration de M. Trump par des traits épais ou en pointillés. De même, certains membres de l'équipe Trump sont reliés à des images montrant des entreprises russes ou le président de la Russie, Vladimir Poutine, en personne.

En commentant cette publication, Maria Zakharova a ironisé que « ce complot international » lui rappelait une comédie russe qui se réfère à la théorie des six degrés de séparation aussi appelée théorie des six poignées de main.

« C'est encore plus fort que la règle des six poignées de main », a écrit sur sa page Facebook Maria Zakharova, en ajoutant que l'absence de lien entre M. Kisliak et M. Poutine dans ce complot était « le plus intriguant».

Les contacts de l'administration du président américain Donald Trump avec des représentants russes, et notamment avec l'ambassadeur de Russie à Washington Sergueï Kisliak, ont provoqué une série de scandales retentissants aux États-Unis. Ainsi, pris dans la tourmente médiatique, le conseiller de Trump Michael Flynn a démissionné au lendemain de la publication pour soi-disant avoir évoqué le sujet des sanctions antirusses lors de sa conversation téléphonique avec M. Kisliak.
En même temps, le Washington Post accuse Jeff Sessions, le procureur général, qui aurait eu des conversations avec des représentants russes au sujet des élections aux États-Unis.

Maria Zakharova - Sputnik France
Zakharova tourne en dérision la «chasse aux sorcières russes» aux USA

Ironisant sur ce fait, Donald Trump a signalé sur son Twitter que l'ambassadeur russe qui avait rencontré Jeff Sessions s'était rendu 22 fois à la Maison Blanche alors que Barack Obama l'occupait, dont quatre fois rien que l'année dernière.

Les six degrés de séparation, connue également sous le nom de théorie des six poignées de main, est une théorie créée par le Hongrois Frigyes Karinthy en 1929. Cette théorie veut que toute personne sur le globe peut être reliée à n'importe quelle autre, par le biais d'une chaîne de relations individuelles comprenant au plus six maillons.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала