Le Kremlin met en doute le rapport US «sur l’intervention russe dans la présidentielle»

© Sputnik . Natalia SeliverstovaLa Maison-Blanche, Etats-Unis
La Maison-Blanche, Etats-Unis - Sputnik France
Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a commenté les accusations d’«ingérence russe» dans les élections américaines et a dénoncé la qualité du document.

The Central Intelligence Agency (CIA) logo is displayed in the lobby of CIA Headquarters in Langley, Virginia, on August 14, 2008 - Sputnik France
Rapport sur l’ingérence russe dans les élections, les USA fidèles à eux-mêmes
Le rapport des services de renseignement américains sur la présumée intervention russe dans la présidentielle américaine n'est pas crédible, a affirmé le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, prié de commenter les accusations à l'encontre de Moscou.

« Nous n'avons jamais vu aucune preuve, nous n'avons jamais entendu quelque chose de crédible », a déclaré sur CNN Dmitri Peskov, porte-parole du président russe Vladimir Poutine.

« À mon humble avis, ce n'est pas un document de haute qualité et digne de confiance », a indiqué le porte-parole.

Former adviser to Donald Trump’s presidential campaign Carter Page (File) - Sputnik France
Le rapport de la CIA sur les «hackers russes», dernier espoir des démocrates
Le 6 janvier, la CIA, le FBI et l'Agence nationale de la sécurité (NSA) ont publié un rapport accusant la Russie d'« ingérence dans la présidentielle américaine ». Cependant, les services en question ont refusé de fournir des preuves, invoquant le caractère secret du document. Comme il en découle de ce dernier, la conclusion concernant « les opérations secrètes russes destinées à influencer les élections » a été faite par les services américains sur la base d'émissions de la télévision russe et de publications sur les réseaux sociaux.

Commentant ces allégations, le président Vladimir Poutine a déclaré que les données divulguées suite aux attaques informatiques ne servaient en rien les intérêts de la Russie et que l'hystérie autour de l'affaire avait pour but de détourner l'opinion publique du contenu des documents. Le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov a affirmé pour sa part que les allégations contre Moscou étaient « dénuées de tout fondement ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала