Des manifestants turcs confondent des drapeaux et brûlent le français (VIDÉO)

© Photo Capture d'écran: YoutubeDes manifestants turcs confondent des drapeaux et brûlent le français
Des manifestants turcs confondent des drapeaux et brûlent le français - Sputnik France
Des Turcs mécontents se sont trompés de drapeau entre le néerlandais et le français. En colère, ils ont brûlé ce dernier lors d’une manifestation en Turquie, provoquées par le refus des autorités néerlandais d’accueillir deux fonctionnaires turcs.

Des manifestations provoquées par le refus du gouvernement néerlandais d'accueillir deux ministres turcs ont eu lieu en Turquie, notamment dans la ville de Samsun. Un groupe de manifestants a confondu deux drapeaux et au lieu du drapeau néerlandais a brulé le drapeau français. La vidéo montrant l'incident quelque peu insolite a été publiée lundi 13 mars par Ruptly.

Le drapeau de la France est formé de trois bandes verticales: bleu, blanc et rouge. Le symbole national des Pays-Bas est fait de rayures horizontales bleu, blanc et rouge de bas en haut.

Les Pays-Bas avaient expulsé la ministre turque de la Famille, en visite à Rotterdam, quelques heures après avoir empêché la venue du chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu, qui devait assister à un meeting de soutien au Président Erdogan. Le rassemblement devait se dérouler dans le cadre de la campagne du référendum sur le renforcement des pouvoirs présidentiels prévu en Turquie le 16 avril.

Picture taken on April 23, 2015 shows the audience room of the European Court for Human Rights, in Strasbourg, eastern France - Sputnik France
Selon Erdogan, la Turquie saisira la CEDH sur le différend avec les Pays-Bas

En réaction, Ankara a bouclé ambassade et consulat néerlandais, qualifiant la décision de La Haye de « vestiges du nazisme ». À Rotterdam, près d'un millier de manifestants munis de drapeaux turcs se sont rassemblés dans la soirée près du consulat turc, avant d'être dispersés par les forces de l'ordre à l'aide de canons à eau.

La campagne pro-Erdogan en Europe avait auparavant provoqué des tensions avec l'Allemagne, plusieurs villes allemandes ayant annulé des rassemblements en faveur du passage à un régime présidentiel en Turquie. Le Président turc a alors accusé l'Allemagne de « pratiques nazies », suscitant la colère de Berlin et de Bruxelles.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала