Syrie: qui sont les combattants évacués de Homs?

© Sputnik . Илья Питалев / Aller dans la banque de photosHoms
Homs - Sputnik France
Membres de groupes armés, proches d'al-Nosra ou personnes qui s'y opposent… Dans une interview à Sputnik, le gouverneur de Homs parle des combattants qui seront prochainement évacués d’Al-Waer, dernier rempart des terroristes à Homs.

Sur les 15 groupes de terroristes armés qui détiennent le quartier d'Al-Waer à Homs, un seul est lié au Front al-Nosra, a déclaré le gouverneur de la province de Homs Talal Barazi dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

« Au total, 15 groupes armés détiennent le quartier d'Al-Waer, dont un seul appartient au Front al-Nosra. Il y a des désaccords entre ces groupes, et c'est pour cette raison que les terroristes ne veulent pas se rendre dans les mêmes régions. Par exemple, il y a ceux qui sont partis à Alep, redoutant de se rendre à Idlib. Parmi ceux qui partiront demain à Idlib, il y a ceux qui craignent de se rendre à Rastan. De cette façon, il y a des heurts entre ces groupes et j'estime que les jeunes qui portent les armes mais ne partagent pas les idées du Front al-Nosra ont des chances de retrouver une vie normale », a indiqué le gouverneur.

Selon lui, lors de la libération de la partie historique de Homs, près d'un tiers des terroristes ont déposé les armes et, profitant de l'amnistie présidentielle, ont réglé leur statut juridique.

Syrie: 400 combattants et leurs familles évacués de Homs - Sputnik France
Syrie: 400 combattants et leurs familles évacués de Homs

« On espère que la grande partie de ceux qui se sont retranchés à Al-Waer, agiront de même », a ajouté le responsable.

« J'espère que l'étape finale de l'accord (sur le cessez-le-feu local à Al-Waer, ndlr) sera couronné de succès. Jusqu'à présent, on sent qu'il y a une méfiance mutuelle entre les autorités et les groupes armés, mais nos amis russes sont devenus de vrais garants dans ce processus, surtout après le refus de l'Onu d'y prendre part », a souligné le gouverneur de la province de Homs.

Il a aussi annoncé que l'évacuation d'Al-Waer d'un deuxième groupe de terroristes n'impliquerait que des représentants des autorités syriennes, ceux de la partie russe et ceux du Croissant rouge syrien.

« Soixante policiers russes conjointement avec leur collègues syriens participeront à cette opération », a précisé le gouverneur.

Le premier groupe de terroristes et des membres de leurs familles (près de 1 400 personnes au total) a quitté Homs le 18 mars. Toutes les parties impliquées dans ce processus ont noté que l'évacuation s'était déroulée sans incident ni provocation.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала