Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ankara annonce la fin de son opération militaire Bouclier de l’Euphrate en Syrie

© AFP 2021 Bulent Kilicarmée turque
armée turque - Sputnik France
S'abonner
Lancée en août 2016, l’opération turque dans le nord de la Syrie prend fin. Toutefois, Ankara n’exclue pas d’autres opérations militaires dans ce pays proche-oriental si sa sécurité est menacée.

Baptisée Bouclier de l'Euphrate, l'opération militaire turque dans le nord de la Syrie s'est terminée avec succès, a annoncé mercredi dans un communiqué le Conseil de sécurité nationale de Turquie.

« Il a été indiqué que l'opération Bouclier de l'Euphrate, lancée dans le but de garantir la sécurité nationale, de prévenir la menace émanant de Daech et d'assurer le retour des réfugiés syriens a été couronnée de succès », a indiqué la source.

Dirigé par le Président Recep Tayyip Erdogan, le Conseil n'a toutefois pas précisé si la Turquie envisageait de retirer ses troupes de Syrie.

Le Premier ministre turc Binali Yildirim a plus tard confirmé aux journalistes la fin de l'opération, tout en soulignant que d'autres campagnes en Syrie étaient possibles en cas de menace à la sécurité nationale de son pays.

« Nous avons nettoyé des terroristes 2015 km2, l'Armée syrienne libre (ASL) y a été déployée, les réfugiés y sont retournés, la vie y reprend son cours. L'opération Bouclier de l'Euphrate prend fin. En cas de nouvelle menace, une autre opération n'est pas exclue, elle portera un autre nom », a-t-il indiqué dans une interview à la télévision turque NTV.

al-Bab - Sputnik France
L'armée turque et l'ASL libèrent Al-Bab, dans le nord de la Syrie
L'armée turque a lancé l'opération Bouclier de l'Euphrate contre les terroristes de Daech en Syrie le 24 août 2016. Les unités turques et leurs alliés de l'opposition syrienne ont pris le contrôle de la ville frontalière de Jarablous et de la ville d'Al-Bab. Recep Tayyip Erdogan avait antérieurement déclaré que l'opération turque en Syrie avait pour objectif de libérer une région frontalière de 5 000 km2 et d'y créer une zone de sécurité destinée à accueillir les réfugiés.

armée turque - Sputnik France
L’armée turque risque de s’enliser à Raqqa
L'État turc ayant agi sans l'aval de Damas, les autorités syriennes ont accusé Ankara d'avoir violé la souveraineté de leur pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала