« En période électorale, la justice s’active […] à l’encontre des opposants »

Jeudi 23 mars, sur France 2, François Fillon a évoqué un « cabinet noir » à l’Élysée et a mis en cause directement le Président de la République. Rachel Marsden recevait à ce sujet Marc German, spécialiste en intelligence compétitive et en diplomatie d’entreprise.

Le candidat de la droite et du centre, François Fillon a accusé nommément François Hollande d'avoir établi un cabinet noir pour le viser, en citant l'ouvrage récent de trois journalistes, Bienvenue Place Beauvau. François Hollande a fermement rejeté ces accusations. Si l'existence d'un tel cabinet est difficile à démontrer, cette rumeur de machination ourdie par le pouvoir est-elle vraiment infondée?

Marc German rappelle qu'à « chaque époque et quels que soient les gouvernements, les opposants parlent souvent d'un cabinet noir quand une conjonction de faits troublants évoque pour eux des affaires dont ils se sentent étrangers, quels que soient les griefs qu'on leur porte. »

Mais qu'est-ce qu'un cabinet noir? « Lorsqu'on évoque un cabinet noir au sein de l'État, il ne s'agit ni d'un lieu ni d'un organisme hiérarchisé et formel, mais bien d'un réseau transversal qui se cristallise et s'organise autour d'une conjonction d'intérêts sous l'impulsion d'acteurs clés qui font autorité. L'action se déroule sur un échiquier totalement invisible et complexe et qui met en œuvre les stratégies d'influence. »

Comment expliquer un tel calendrier judiciaire? Marc German explique que « dans le cas de Marine Le Pen, elle avait demandé il y a, à peu près un an, d'être entendue sur les faits qui lui étaient reprochés. Mais comme la justice est totalement maîtresse de son calendrier, c'est elle qui décide de son agenda. Alors effectivement, il est troublant que régulièrement, parce que ce n'est pas uniquement lors de l'élection présidentielle de 2017 qu'on voit le phénomène apparaître, régulièrement en période électorale, la justice s'active et c'est pratiquement, exclusivement à l'encontre des opposants politiques. »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaîne YouTube

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала