Le chef de Daech pourrait se trouver encerclé à Mossoul

CC BY 2.0 / Thierry Ehrmann / Painted portrait of Abu Bakr al-Baghdadi
Painted portrait of Abu Bakr al-Baghdadi - Sputnik Afrique
Ces derniers temps, les djihadistes redoublent leurs efforts pour percer le blocage de Tal Afar, où de nombreux combattants de Daech sont pris au piège… Dans ce contexte, il n’est pas à exclure que les opérations visent à sauver Abou Bakr al-Baghdadi, estiment des analystes.

Iraqi Counter-Terrorism Service (CTS) members walk past a mosque during a battle with Islamic State militants in east of Mosul, Iraq - Sputnik Afrique
Le «cousin» du chef de Daech al-Baghdadi arrêté près de Mossoul
Le chef d'État islamique Abou Bakr al-Baghdadi peut se trouver à Mossoul actuellement encerclée par l'armée, estime dans un entretien à Sputnik une source militaire, citant les forces irakiennes.

Selon l'interlocuteur de l'agence, il y a 10 jours, un groupe de terroristes à bord de 40 véhicules tout-terrain et appuyés par plusieurs blindés a été dépêché de Syrie à Tal Afar irakien, situé sur la route de Mossoul.

« Ils cherchaient à percer le blocus de Tal Afar, où sont encerclés plusieurs combattants de Daech, pour se renforcer et rompre ensuite l'encerclement de Mossoul. Ils ont tous été éliminés par les Hachd al-Chaabi (milices chiites, ndlr) », explique la source, avant de poursuivre:

« Selon nos analystes, ce genre de tentative peut être lié soit à la volonté d'évacuer de Mossoul les combattants qui y restent, soit d'évacuer leur chef Abou Bakr al-Baghdadi. Nous n'excluons pas qu'il puisse être ici. »

L'interlocuteur de Sputnik ne rejette pas non plus l'hypothèse selon laquelle al-Baghdadi aurait pu être blessé dans une frappe de la coalition menée en mars, à la frontière entre la Syrie et l'Irak.

Palmyre - Sputnik Afrique
Les adieux d'al-Baghdadi n'annoncent pas la fin de Daech
Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un « califat islamique » au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui « obéir » depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала