Crash de Smolensk: la justice polonaise accuse Moscou, le Kremlin riposte

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCrash de Smolensk: la justice polonaise accuse Moscou, le Kremlin riposte
Crash de Smolensk: la justice polonaise accuse Moscou, le Kremlin riposte - Sputnik Afrique
Près de sept ans après le crash de l’avion du Président Lech Kaczynski au-dessus de Smolensk, la justice polonaise a sorti de son chapeau une nouvelle théorie, accusant les contrôleurs aériens russes d’avoir provoqué la catastrophe aérienne. Moscou, qui réfute entièrement ces accusations, l’a fait savoir à Varsovie.

Face aux allégations du parquet polonais, qui entend inculper des contrôleurs aériens russes pour avoir volontairement provoqué le crash de Smolensk en 2010, le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a immédiatement fait savoir que Moscou « ne pouvait pas être d'accord » avec une telle hypothèse.

« La position est bien connue: ce sont nos autorités d'instruction qui s'occupent de cette affaire… Bien entendu, les circonstances de cette tragédie ont été étudiées en profondeur, et, il est évident que nous ne pouvons pas être d'accord avec de telles conclusions. Le travail sera poursuivi », a annoncé Dmitri Peskov aux journalistes.

(FILES) This file photo taken on April 11, 2010 shows a Russian Interior Ministry soldier standing guard on near the wreckage of a Polish government Tupolev Tu-154 aircraft which crashed on April 10 near Smolensk airport. - Sputnik Afrique
Crash de Smolensk: Varsovie prêt à remettre des documents à Moscou
Il est à noter que lundi 3 avril, le parquet polonais a accusé les contrôleurs russes ainsi qu'un « tiers » d'avoir volontairement provoqué le crash près de Smolensk du Tupolev 154 qui transportait le Président polonais Lech Kaczynski.

« Ce n'est pas la première fois que nous nous sommes prononcés sur ce sujet […]. On se fonde sur le fait que les vraies raisons de la catastrophe aérienne autour de Smolensk ont été identifiées et confirmées dans le rapport du Comité interétatique de l'aviation le 12 janvier 2011, après une investigation poussée. Cette dernière a montré que les contrôleurs russes n'avaient rien à voir avec ce crash, et Varsovie est bien au courant », a affirmé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Pour rappel, début 2011, le Comité interétatique de l'aviation a rendu public un rapport sur les causes du crash. Selon ce rapport, l'avion s'est écrasé à cause de la décision de l'équipage de ne pas se diriger vers l'aéroport de secours.

En 2016, la chaîne télévisée polonaise TVN24, a publié des extraits de l'enregistrement sur lesquels on entend que les pilotes ignorent les avertissements des contrôleurs aériens et que des personnes font régulièrement irruption dans la cabine de pilotage.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала