Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Theresa May promet de ne «jamais» céder sur la souveraineté de Gibraltar

© REUTERS / Eric VidalTheresa May promet de ne «jamais» céder sur la souveraineté de Gibraltar
Theresa May promet de ne «jamais» céder sur la souveraineté de Gibraltar - Sputnik France
S'abonner
Theresa May a assuré les habitants de Gibraltar qu’elle ne céderait «jamais» la souveraineté sur Gibraltar sans l'accord de la population de ce territoire. Les hommes politiques britanniques sont de leur côté déterminés à défendre les territoires d’outre-mer, la situation actuelle rappelant à certains la guerre des Malouines…

Gibraltar - Sputnik France
Gibraltar: l'Espagne aura son mot à dire après le Brexit
Lors d'un entretien téléphonique tenu dimanche avec le chef du gouvernement de Gibraltar, Fabian Picardo, le Premier ministre britannique Theresa May a déclaré qu'elle ne signerait aucun accord sur le statut de Gibraltar sans l'approbation de ses habitants.

« Nous ne conclurons jamais d'arrangements selon lesquels le peuple de Gibraltar passerait sous la souveraineté d'un autre État contre leurs souhaits librement et démocratiquement exprimés », a-t-elle indiqué.

Boris Johnson, ministre britannique des Affaires étrangères, a indiqué que l'appartenance territoriale de Gibraltar demeurait inchangée. Le ministre de la Défense, Michael Fallon, a de son côté promis de « toujours la défendre ».

De son côté, Michael Howard, ex-leader du Parti conservateur, a rappelé dans une émission de la chaîne Sky News les actions de Margaret Thatcher lors la guerre des Malouines, en les comparant à la situation actuelle.

« Il y a 35 ans, une autre Premier ministre a envoyé des troupes pour protéger la liberté d'un petit groupe de citoyens britanniques contre un pays hispanophone, et je suis absolument sûr que le Premier ministre actuel manifestera la même détermination pour défendre le peuple gibraltarien », a-t-il conclu.

Brexit - Sputnik France
L’après-Brexit forcera les pays de l’UE à se serrer la ceinture… pour 10 mds EUR annuels
Madrid a été étonné par le ton des commentaires « émanant du Royaume-Uni, pays connu pour son sang-froid ».

« Quelqu'un au Royaume-Uni a les nerfs qui lâchent, mais il n'y en a aucune, même pas une toute petite raison à          cela », a souligné le ministre espagnol des Affaires étrangères, Alfonso Dastis.

Fabian Picardo a pour sa part dénoncé « la machination prévisible de l'Espagne » qui      « cherche à manipuler le Conseil européen pour poursuivre ses propres intérêts politiques mesquins ». Il a qualifié la proposition de l'UE de « discriminatoire » et             « inutile ».

Le 31 mars le président du Conseil européen Donald Tusk a présenté un projet              d'« orientations de négociation », selon lequel « aucun accord entre Bruxelles et Londres ne pourra s'appliquer au territoire de Gibraltar sans un accord entre le Royaume d'Espagne et le Royaume-Uni ». Les dirigeants des 27 pays membres de l'UE devront adopter ces « orientations » au cours d'un sommet européen programmé pour le 29 avril à Bruxelles.

Cédée par l'Espagne à la Grande-Bretagne en 1713, Gibraltar, qui compte un peu plus de 30 000 habitants sur 7 km2, se retrouvera exclue de l'UE après le départ définitif du Royaume-Uni. Lors du référendum sur le Brexit en juin 2016, 96 % des électeurs de l'enclave ont voté pour rester dans le giron européen.

Donald Tusk - Sputnik France
Donald Tusk sur le Brexit: «C’est mon premier divorce et j’espère le dernier»
Mercredi 29 mars, la chef du gouvernement britannique Theresa May a officialisé le déclenchement du Brexit devant les députés du Parlement. Une lettre ad hoc, signée par la dirigeante conservatrice, a été transmise au président du Conseil européen Donald Tusk par l'ambassadeur britannique à Bruxelles, Tim Barrow.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала