Après les frappes US en Syrie, bientôt le tour de la Corée du Nord?

© AFP 2022 PARK JI-HWAN USS CVN-70 Carl Vinson
USS CVN-70 Carl Vinson - Sputnik Afrique
Une frappe contre Pyongyang n’est pas exclue après l’envoi d’un groupe d'attaque de la Marine américaine dans la région. Une telle démarche parait envisageable, la communauté internationale n’ayant pas condamné à l’unanimité les récentes frappes US contre la Syrie, selon un sénateur russe.

L'envoi d'un groupe d'attaque de la Marine américaine vers la péninsule coréenne signifie que la menace d'une frappe de missiles contre des sites militaires nord-coréens n'est pas exclue, a déclaré à Sputnik dimanche le président du comité à la défense du sénat russe Viktor Ozerov.

USS Carl Vinson - Sputnik Afrique
Un groupe d’attaque US dans le Pacifique ouest en réponse à la menace nord-coréenne
Le président américain pourrait effectuer une telle démarche en l'absence de condamnation unanime des membres du Conseil de sécurité de l'Onu suite à la frappe américaine contre la base aérienne syrienne, mais aussi sur fond de menace nucléaire de la part de la Corée du Nord, selon lui.

Un groupe d'attaque de la Marine américaine se rendra dans la partie sud de l'océan Pacifique pour assurer sa présence près de la péninsule coréenne, a annoncé Reuters, citant un fonctionnaire américain.

Les États-Unis ont tiré des missiles sur la base aérienne de Shayrat en Syrie en riposte à une prétendue attaque chimique à Idlib imputée à Damas, bien que la Syrie ait détruit ses armes chimiques conformément à l'accord sur la destruction des armes chimiques qu'elle avait signé, a souligné le responsable.

A TV screen shows pictures of U.S. President-elect Donald Trump, right, and North Korean leader Kim Jong Un, at the Seoul Railway Station in Seoul, South Korea, Thursday, Nov. 10, 2016 - Sputnik Afrique
Le Conseil de sécurité nationale US propose à Trump de tuer Kim Jong-un
En revanche, la Corée du Nord n'a pas signé le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), ce qui pourrait pousser Donald Trump à réaliser une frappe contre ce pays, estime-t-il.

Il importe que tous les pays du monde s'appliquent à former l'opinion publique afin de souligner l'inadmissibilité de ce genre d'actions de Washington vis-à-vis de Pyongyang, a souligné le sénateur.

Les États-Unis estiment que le 5 avril, la Corée du Nord a effectué un essai échoué d'un missile balistique de type Scud.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала