Mensonge et soutien au terrorisme: Erdogan s’en prend à Obama

© AFP 2022 Turkish Presidential Press OfficeRecep Tayyip Erdogan
Recep Tayyip Erdogan - Sputnik Afrique
Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'ancien Président américain Barack Obama avait trompé Ankara, accordant son soutien au parti politique kurde syrien PYD, considéré en Turquie comme une organisation terroriste.

soldats US - Sputnik Afrique
Turquie vs Kurdes: "les USA jouent un double jeu"
Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé l'ex-Président américain Barack Obama d'avoir trompé Ankara, accordant son soutien au parti politique kurde syrien PYD, contrairement aux accords existants entre les deux pays à ce sujet.

Ankara qualifie le Parti de l'union démocratique (PYD) et les Unités de protection du peuple (YPG) d'organisations terroristes, liées au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie. À cet égard, la Turquie a critiqué à maintes reprises les États-Unis pour la fourniture d'armes aux Kurdes syriens, traités par les États-Unis d'alliés dans la lutte contre Daech.

« Les États-Unis et la Turquie ont un accord visant la lutte conjointe contre le PKK, qui était en vigueur sous la présidence d'Obama. Malheureusement, il (Barack Obama, ndlr.) a trahi la Turquie dans la lutte contre le PYD et les YPG. J'espère que la position de la nouvelle administration américaine sera différente et qu'elle ne répétera pas ces erreurs », a déclaré M. Erdogan.

Selon le Président turc, Donald Trump a été informé de la position de la Turquie.

M. Erdogan a ajouté que la Turquie et les États-Unis étaient des partenaires stratégiques et des alliés de l'Otan, ce qui les incite à renforcer leur coopération.

La Maison Blanche - Sputnik Afrique
«Les USA se servent de la lutte anti-Daech pour cacher leurs vrais objectifs»
La Turquie est sérieusement préoccupée par le soutien apporté par les États-Unis au Parti de l'union démocratique (PYD) des Kurdes syriens. Il s'agît de livraisons d'armes et de renforts de commandos américains.

Selon Oytun Orhan, analyste politique du Centre turc des études stratégiques du Proche-Orient, « la Turquie a l'impression que les États-Unis se servent de la lutte contre Daech pour atteindre leurs objectifs, à savoir créer une zone d'influence américaine dans le nord de la Syrie en renforçant les positions des forces kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала