Préoccupés par la lutte contre Daech, les USA patrouillent la frontière turco-syrienne

© REUTERS / Rodi SaidPréoccupés par la lutte contre Daech, les USA patrouillent la frontière turco-syrienne
Préoccupés par la lutte contre Daech, les USA patrouillent la frontière turco-syrienne - Sputnik Afrique
Des troupes américaines ont commencé à patrouiller la frontière entre la Turquie et la Syrie afin d'empêcher des affrontements entre Unités de protection du peuple kurde (YPG) et soldats turcs. Selon les États-Unis, cette mesure doit rendre plus efficaces les actions de la coalition anti-Daech.

Pour éviter les accrochages entre Kurdes des YPG et forces armées turques qui, selon Washington, diminuent l'efficacité de la lutte antiterroriste dans le nord de la Syrie, des militaires américains ont procédé à une patrouille de la frontière turco-syrienne, a annoncé le journal américain Wall Street Journal, se référant au colonel John Dorrian, porte-parole de la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis.

« Les forces américaines patrouillent dans le nord de la Syrie pour assurer la stabilité dans la région et pour prévenir les incidents qui pourraient nuire à la lutte contre Daech en Syrie », a-t-il déclaré.

Auparavant, il a été rapporté que les États-Unis avaient déployé des blindés le long de la frontière turco-syrienne, de Kobané à Kameshli.

Les USA déploient des troupes et des blindés à la frontière turco-syrienne - Sputnik Afrique
Les USA déploient des troupes et des blindés à la frontière turco-syrienne

Rappelons que cette semaine, des affrontements violents ont eu lieu entre militaires turcs et combattants des Unités de protection du peuple kurde (YPG) près de la ville frontalière de Ceylanpinar. Mardi 25 avril, la Turquie a mené des raids aériens en Syrie et en Irak qui ont tué plus de 20 combattants des forces kurdes impliquées dans la lutte contre les djihadistes. L'attaque lancée par les militaires turcs contre les milices YPG, qu'Ankara qualifie de « terroristes », est l'une des plus meurtrières menées par la Turquie en Syrie.

Washington, allié d'Ankara, s'est dit « profondément préoccupé » par ces bombardements menés « sans coordination adéquate avec les États-Unis ou la coalition mise en place pour défaire le groupe Daech ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала