Débat Macron-Le Pen: comment les candidats envisagent-ils les relations avec la Russie?

© AP Photo / Laurent CiprianiMacron et Le Pen
Macron et Le Pen - Sputnik Afrique
Dans l’ultime bataille que se sont livrée les deux prétendants à l’Élysée avant la présidentielle, la question des relations avec la Russie a été abordée pour étaler une fois de plus leurs divergences…

Emmanuel Macron et Marine Le Pen - Sputnik Afrique
L'hystérie de #2017LeDebat: un «ring» où les programmes passent au second plan
Quel avenir pour les relations franco-russes après le 7 mai? S'il est sûr que le prochain chef d'État français héritera de nombreux différends avec le Kremlin, la question de savoir comment les gérer divise les candidats et a donné lieu à une passe d'armes mercredi soir lors du débat de l'entre-deux-tours.

« M. Poutine est autour de la table sur plusieurs sujets de discussion. Le conflit ukrainien, il faut le désescalader, le normaliser. Mais aussi il faut qu'il respecte le processus en cours et le conflit en Syrie, où il doit être autour de la table, car il est un des éléments de la réponse », a lancé Emmanuel Macron. Le candidat d'En Marche! a profité de l'occasion pour s'attaquer à son adversaire en l'accusant d'« être soumise au diktat de M. Poutine » et à des valeurs qui étaient étrangères aux Français.

« Ce sera un partenaire de travail sur quelques problématiques régionales, avec lequel je discuterai, mais en ayant conscience que nous n'avons, sur beaucoup de sujets, pas les mêmes valeurs », a martelé M. Macron.

Marine Le Pen n'a pas tardé à contre-attaquer en rétorquant à son adversaire que la France était « soumise à l'Allemagne » et à la « politique américaine » et a prôné l'« indépendance de la France dans le monde ».

Quant à la Russie, la candidate du FN a répliqué: « Nous n'avons aucune raison de mener une guerre froide avec la Russie, nous avons toutes les raisons d'engager avec la Russie des relations diplomatiques, commerciales, stratégiques parce que c'est une grande nation et que la Russie n'a pas exprimé d'hostilité à l'égard de la France. »

Mme Le Pen a enfin affirmé que la France devait « être à équidistance de la Russie et des États-Unis ».

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала