Pris pour un terroriste, le ministre somalien des Travaux publics est tué par erreur

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosПоследствия вооруженного столкновения в районе села Карловка Донецкой области
Последствия вооруженного столкновения в районе села Карловка Донецкой области - Sputnik Afrique
En Somalie, une tragique méprise a coûté la vie au jeune ministre des Travaux publics. Croyant qu’il s’agissait d’un terroriste, les services de renseignement somaliens l’ont tué par balle à Mogadiscio.

Mogadishu - Sputnik Afrique
Somalie: une puissante explosion frappe Mogadiscio
Mercredi soir, la voiture qui transportait Abbas Siraji, ministre somalien des Travaux publics et de la Reconstruction, a été prise accidentellement pour cible par les forces de sécurité gouvernementales, près du palais présidentiel dans la capitale du pays, Mogadiscio.

Les soldats auraient jugé hostile le comportement du véhicule. Croyant qu'il s'agissait d'un islamiste armé, ils ont ouvert le feu, ont déclaré les autorités du pays.

Le Président du pays, Mohamed Abdullahi Mohamed, a suspendu sa visite en Éthiopie en raison de la tragédie.

Notons que le tout nouveau ministre des Travaux publics et de la Reconstruction, âgé de 31 ans seulement, a été élu député en novembre dernier. Il était une figure positive pour beaucoup de Somaliens.

Somalie - Sputnik Afrique
Un double attentat d'Al-Shabbaab en Somalie, des victimes
Le jeune homme avait grandi depuis l'âge de 7 ans dans l'immense camp de réfugiés de Dabaab, au Kenya, avant de rentrer au pays et de se faire élire. Il était le plus jeune député de la Somalie.

Depuis sa dislocation en 1991, suite à la chute du régime dictatorial de Siad Barre, la Somalie n'existe pratiquement plus en tant qu'Etat uni. Le pays est partagé entre différentes factions hostiles, dont le mouvement radical al-Chabaab, proche de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda.

Reconnu par la communauté internationale comme l'unique organe de pouvoir légal, le Gouvernement fédéral de transition (GFT) ne contrôle que Mogadiscio et certaines régions environnantes, le reste du pays étant administré par des entités autonomes refusant de se soumettre aux autorités centrales.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала