Sénateur russe: «Toute fausse nouvelle doit être démentie»

© Sputnik . Grigoriy Sisoev / Aller dans la banque de photosKonstantin Kosachev, Chairman of the Federation Councils' Foreign Affairs Committee. (File)
Konstantin Kosachev, Chairman of the Federation Councils' Foreign Affairs Committee. (File) - Sputnik Afrique
La radiodiffusion en russe vers l’étranger ne serait plus considérée aujourd’hui comme du journalisme, mais plutôt comme un élément d’une certaine politique d’État et est perçue, du moins en Occident, comme un défi, sinon une menace pure et simple, a déclaré à Sputnik le sénateur russe Konstantin Kossatchev.

On assiste à présent à une concurrence déloyale à laquelle sont confrontés les journalistes russes, notamment ceux qui émettent en russe vers l'étranger et font face à une puissante politique informationnelle, a indiqué à Sputnik M. Kossatchev, chef de la commission pour les affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

Margarita Simonian - Sputnik Afrique
Conseils de la rédactrice de RT et Sputnik à la CIA pour perpétuer le «Russie bashing»

« Il s'agit en l'occurrence d'une politique visant à discréditer la Russie, d'une politique d'éviction de la Russie ou, du moins, de limitation de la Russie en tant que concurrent sur la scène internationale », a relevé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que c'était une concurrence notoirement déloyale, l'essentiel de l'information concernant la Russie en Occident n'étant pas du tout objective, mais très souvent parfaitement fausse.

La chaîne Russia Today - Sputnik Afrique
«Les médias allemands devraient prendre exemple sur RT et Sputnik»

« En même temps, tout est fait à présent en Occident pour bloquer l'information objective venant de Sputnik ou d'autres radios émettant en russe et travaillant avec la Russie, situation qui n'a rien à voir avec la liberté d'expression ni avec la liberté des médias », a souligné M. Kossatchev.

Rappelons que le journal britannique The Times a publié plus d'un article où Sputnik et RT étaient qualifiés d'instruments de la « propagande escroc » de l'État russe, de médias diffusant des fake news.

Fermer Sputnik et RT pour contrer la propagande russe? - Sputnik Afrique
Fermer Sputnik et RT pour contrer la "propagande russe"?

Selon l'interlocuteur de Sputnik, les journalistes russes doivent être hautement professionnels pour survivre dans ce contexte de pressions puissantes, tout vérifier et éviter la moindre imprécision.

« À mon avis, toute fausse nouvelle doit être démentie et ne doit jamais rester sans réponse. […] On est sur la ligne de front informationnel », a conclu le sénateur.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала