Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Chine a demandé aux USA 100 jours pour faire pression sur la Corée du Nord

© AFP 2021 STRPékin
Pékin - Sputnik France
S'abonner
Alors que Pyongyang effectue des tirs de missile déstabilisant non seulement la péninsule coréenne, mais toute la planète, Pékin a envoyé un message de bonne volonté à Washington, promettant de faire pression sur la Corée du Nord sous 100 jours.

Une session du Conseil de sécurité de l'Onu - Sputnik France
Le Conseil de sécurité de l’Onu tiendra des consultations sur le tir nord-coréen
Lors de sa rencontre tenue début avril avec Donald Trump, le Président chinois Xi Jinping a demandé à Washington de ne pas entreprendre de mesures unilatérales sévères contre la Corée du Nord dans les 100 jours à venir. Pendant cette période, Pékin a promis d'obtenir par ses propres moyens des changements dans la politique nord-coréenne, a annoncé lundi le journal japonais Asahi, citant des sources japonaises et américaines.

« La Chine représente 90% des échanges commerciaux nord-coréens, la Chine a un levier économique sur Pyongyang qui est unique et son rôle est particulièrement important », a déclaré en avril Rex Tillerson en présence de son homologue chinois Wang Yi.

Donald Trump a pour sa part ajouté que si ce levier économique n'était pas utilisé, les États-Unis imposeraient unilatéralement des sanctions contre les principales entreprises chinoises, y compris financières, qui coopèrent avec la Corée du Nord. La mesure porterait un coup sévère à l'économie chinoise.

cowboys - Sputnik France
Sénateur russe: Pyongyang et Washington ressemblent à deux cowboys d’un western
La période de 100 jours expire début juillet. Ainsi, lors du sommet des chefs d'État et de gouvernement qui aura lieu les 7 et 8 juillet 2017 au Hambourg, les dirigeants chinois et américains devraient discuter de la situation en Corée du Nord.

Entre-temps, un missile balistique de moyenne portée Pukguksong-2 a été lancé dimanche après-midi à partir d'un endroit situé près de Pukchang, précise un communiqué de l'état-major interarmes sud-coréen.

Selon l'armée sud-coréenne, le missile a effectué un vol de 500 km et aurait fini sa course dans la mer du Japon.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a jugé « parfait à 100% » le tir du missile et a donné son feu vert au déploiement du nouvel engin.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала