Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Les USA testeront leur système de défense contre les engins balistiques intercontinentaux

CC BY 2.0 / US Missile Defense Agency / Un intercepteur Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3) est lancé depuis Omelek Island lors du test de vol intégré historique du MDA le 24 octobre 2012
Un intercepteur Patriot Advanced Capability 3 (PAC-3) est lancé depuis Omelek Island lors du test de vol intégré historique du MDA le 24 octobre 2012 - Sputnik France
S'abonner
Le directeur des affaires publiques de l’Agence de défense antimissile Chris Johnson a raconté à Sputnik que le Pentagone envisageait de tester son bouclier antimissile sur fond d’escalade des tensions avec la Corée du Nord.

Les États-Unis testeront leur système de défense antimissile destiné à intercepter des engins balistiques intercontinentaux ennemis. Les essais sont prévus pour la semaine prochaine, a déclaré à Sputnik Chris Johnson, le directeur des affaires publiques de l'Agence de défense antimissile (Missile Defense Agency, MDA).

« En attendant la disponibilité de toutes les ressources nécessaires pour le test, le MDA envisage actuellement de procéder au test en vol d'un élément du système terrestre américain de défense antimissile à mi-course (GMD) de l'ensemble du bouclier antimissile du pays le 30 mai », a annoncé M. Johnson.

Le lancement du missile-intercepteur Ground-based Midcourse Defense (GMD), le 22 juin 2014 - Sputnik France
Les USA ont dépensé 36 mds EUR pour des missiles défectueux
es essais visent à évaluer la capacité du système de défense d'abattre les missiles balistiques intercontinentaux, a expliqué le porte-parole du MDA.
Selon M. Johnson, un missile balistique intercontinental sera lancé depuis le polygone Reagan Test Site sur l'atoll de Kwajalein, sur les îles Marshall. Le missile-intercepteur sera lui tiré depuis la base aérienne de Vandenberg en Californie.

Le système GMD, destiné à contrecarrer une attaque nucléaire « limitée » d'une non-superpuissance, a été mis en service en 2004 et a coûté aux contribuables américains plus de 36 milliards d'euros.

Entre 2002 et le début de l'année 2015, le Pentagone a effectué 11 essais en vol du système de défense antimissile destiné à protéger le territoire américain, pour seulement cinq interceptions réussies. Dans des exercices scrupuleusement scénarisées, les missiles-intercepteurs du système GMD (Ground-Based Midcourse Defense) ont été lancés depuis des silos souterrains pour éliminer des ogives ennemies fictives au-dessus du Pacifique.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала