Prise d’otage de Melbourne: Daech revendique l’attaque

© REUTERS / AAP/Julian SmithAustralian police stand at the site of a siege at the Buckingham Serviced Apartments in Melbourne, Australia, June 6, 2017.
Australian police stand at the site of a siege at the Buckingham Serviced Apartments in Melbourne, Australia, June 6, 2017. - Sputnik France
La police australienne a annoncé mardi matin qu’elle traitait comme un « événement terroriste » la prise d’otage intervenue la veille à Melbourne. En outre, un peu plus tard l’attentat a été revendiqué par Daech.

Les enquêteurs australiens ont annoncé mardi qu'ils considéreraient comme terroriste la prise d'otage à Melbourne de lundi, qui s'est soldée par la mort de l'agresseur dans une fusillade avec la police, attaque revendiquée par Daech.

Yacqub Khayre, 29 ans, un homme d'origine somalienne, a tout d'abord tué un employé de l'immeuble après avoir fait irruption dans le hall d'un bâtiment de la banlieue de Melbourne, la deuxième ville d'Australie. Puis il a pris en otage une femme pendant plusieurs heures, après quoi, il est sorti du bâtiment en ouvrant le feu sur les policiers. Il a fini par être abattu dans la fusillade.

Selon la police, il avait tenu des propos « autour d'Al-Qaïda » et appelé une station de radio locale pour déclarer, selon les médias: « Ceci est pour Daech, ceci est pour Al-Qaïda ».

Malcolm Turnbull, le Premier ministre australien, a condamné une attaque « choquante et lâche ». Elle a été menée par un criminel connu des services de police, qui avait été récemment placé en liberté conditionnelle.

« Nous traitons cela comme un événement terroriste », a déclaré le chef de la police de l'État de Victoria, Graham Ashton. La police ignore toutefois s'il s'agissait d'une attaque planifiée ou spontanée.

La prise d'otage a été revendiquée par Daech, via son agence de propagande.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала