Le Canada devient-il une «puissance dure»?

Le gouvernement canadien a rendu publique sa décision de renforcer sa nouvelle politique de défense avec un budget passant de 19 à 32,7 milliards de dollars. Rachel Marsden débattait avec le colonel-maître Michel Drapeau et Houchang Hassan-Yari, ex-président de la société de sciences militaires.

Pourquoi Justin Trudeau décide-t-il d'augmenter les dépenses militaires du Canada? Le ministre canadien des Affaires extérieures, Chrystia Freeland, a justifié cette décision devant le parlement du pays par l'accroissement de la force de frappe canadienne. Les moyens supplémentaires qui seront alloués à l'armée nationale seront utilisés pour la modernisation de l'armée canadienne et pour le développement d'une cyberdéfense. Le Canada va-t-il alors devenir une puissance dure?

Le colonel-maître Drapeau déplore l'absence de raison réellement explicite qui justifierait une telle augmentation du budget de la Défense: « La ministre des Affaires extérieures n'a pas défini quelle est la menace ou la nouvelle menace qui guette le Canada qui exige qu'on aille chercher un apport au niveau des constructions navales très important. Je suis d'accord avec elle, qu'on a besoin de ça, mais est-ce que c'est important de le faire maintenant? »

Selon Houchang Hassan-Yari, la décision du ministère de la Défense était attendue depuis assez longtemps. Il note également dans ce document « l'insistance répétée sur les forces, c'est-à-dire les femmes et les hommes, ce qui est intéressant, […] et l'insistance sur la famille, la famille des soldats qui se trouvent à l'extérieur et l'appui dont les familles ont besoin… »

Retrouvez l'intégralité de l'émission sur notre chaine YouTube Radio Sputnik

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала