Le leader de Daech Al-Baghdadi aurait été tué dans une frappe russe

© Photo Russian Defense Ministry la base militaire de Hmeymim, en Syrie
la base militaire de Hmeymim, en Syrie - Sputnik France
Les forces aériennes russes auraient éliminé fin mai le leader du groupe terroriste Daech Abou Bakr Al-Baghdadi, l'information est en cours de vérification, annonce le ministère russe de la Défense.

A displaced Syrian woman, who fled her hometown due to clashes between regime forces and the Islamic State (IS) group, stands outside a tent in Kharufiyah, 18 kilometres south of Manbij, on March 4, 2017. - Sputnik France
Combien de combattants dans les rangs de Daech? Les estimations de Poutine
Le numéro un du groupe extrémiste Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait été tué le 28 mai dans une frappe des forces aériennes russes près de Raqqa, selon le ministère russe de la Défense. L'information est en cours de vérification.

Le bombardement a été effectué dans la nuit du 27 au 28 mai contre un poste de commandement où se tenait une réunion des leaders de Daech consacrée au retrait des terroristes de Raqqa par le "corridor sud". Des chasseurs Su-35 et Su-34 ont notamment pris part à l’opération antiterroriste.

« Selon les informations qui sont en cours de vérification par différents canaux, le chef de Daech Abou Bakr Al-Baghdadi aurait également été présent à la réunion », apprend-on d’un communiqué du ministère.

Le président de la commission de la politique d'information du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Alexeï Pouchkov, estime que la mort d'Abou Bakr Al-Baghadi pourrait signifier un changement majeur dans la guerre contre le terrorisme.

« Si la mort d'Abou Bakr Al-Baghadi est confirmée, cela sera un coup puissant contre Daech. Le groupe terroriste recule sur tous les fronts. La mort du chef accélérera la défaite militaire. »

Armed Police officers stand guard on London Bridge in central London, Saturday, June 3, 2017. - Sputnik France
Daech appelle à des attaques à travers le monde, y compris en Europe et en Russie
Le terroriste et djihadiste Abou Bakr Al-Baghdadi, de son vrai nom Ibrahim Awad Ibrahim Ali Al-Badri, est apparu publiquement pour la première fois à Mossoul le 3 juillet 2014. Il a proclamé la création d'un « califat islamique » au Proche-Orient et appelé les musulmans à lui « obéir » depuis une mosquée de Mossoul occupée par Daech. Les médias ont plusieurs fois annoncé la mort d'al-Baghdadi, mais ces informations n'ont jamais été confirmées.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала