Marine Le Pen: «Macron s’est servi de Bayrou et le jette comme un vieux torchon»

Emmanuel Macron «s’est servi» de Bayrou et le «jette comme un vieux torchon», le Président ayant désormais une majorité parlementaire sans le MoDem, dénonce Marine Le Pen.

Marine Le Pen - Sputnik France
Départ de Philippot du FN? Le Pen admet qu’il «ira au bout de ses convictions»
La présidente du Front national, Marine Le Pen, a estimé mercredi, peu avant son entrée à l'Assemblée nationale, qu'Emmanuel Macron «jetait» François Bayrou «comme un vieux torchon», après s'en être «servi» pendant la campagne présidentielle.

«Je pense que M.Macron s'est servi de M.Bayrou pendant la campagne présidentielle et, maintenant qu'il a une majorité sans le MoDem, il le jette comme un vieux torchon. C'est très révélateur de l'esprit du Président de la République», a déclaré Marine Le Pen.

Pour rappel, le ministre de la Justice François Bayrou a annoncé mercredi matin son départ du gouvernement, en assurant que cette décision était la sienne et qu'elle n'avait été dictée par personne, sous-entendu Emmanuel Macron.

Le départ de François Bayrou du gouvernement est «un choix personnel» qui «simplifie la situation», a estimé pour sa part le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, expliquant que le ministre de la Justice «souhaite se défendre» dans le dossier des assistants parlementaires européens du MoDem.

Marine Le Pen - Sputnik France
Le Parlement européen lève l’immunité de Marine Le Pen
Deux affaires, l'une immobilière, l'autre concernant de possibles emplois fictifs d'assistants parlementaires au MoDem, sont à l'origine des démissions en chaîne de quatre ministres du premier gouvernement Macron.

Installé après une présidentielle marquée par les affaires touchant François Fillon et le FN, le nouvel exécutif a répété pendant un mois que seule une mise en examen, et non l'ouverture d'une enquête, pouvait motiver le départ de ministres mis en cause.

Aucune des affaires qui empoisonnent le début du quinquennat n'a cependant donné lieu, à ce stade, à une mise en examen de Richard Ferrand, François Bayrou, Marielle de Sarnez ou Sylvie Goulard.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала