Daech en déroute, l’Irak «entre sur la scène régionale»

© Sputnik . Ministère russe de la Défense / Aller dans la banque de photosl’Irak
l’Irak - Sputnik France
Les récents déplacements du Premier ministre irakien Haïder al-Abadi en Arabie saoudite, en Iran et au Koweït symbolisent l’entrée de l’Irak sur la scène régionale, a déclaré à Sputnik l’expert irakien Hashim al Hashim.

Selon l'expert irakien Hashim al Hashim, à en juger par les visites du Premier ministre irakien Haïder al-Abadi dans trois pays cette semaine, à savoir l'Arabie saoudite, le Koweït et l'Iran, Bagdad aurait l'intention de créer des partenariats et de s'intégrer dans l'espace régional.

«Il [l'Irak, ndlr] est déterminé à démontrer qu'il n'est pas qu'un simple allié dans la lutte contre un autre État. C'est un nouveau départ dans la politique extérieure de l'Irak», a indiqué l'interlocuteur.

La progression de l’armée syrienne en direction de l’Irak empêche les USA d’isoler Damas - Sputnik France
La progression de l’armée syrienne en direction de l’Irak empêche les USA d’isoler Damas
Selon le second interlocuteur de Sputnik, Abbas al Bayati, membre de la commission des Affaires étrangères du parlement irakien, le déplacement de Haïder al-Abadi dans ces pays doit démontrer «qu'après la victoire sur Daech une stabilité intérieure s'installe en Irak et que le pays est prêt à développer des relations extérieures pacifiques et constructives».

«Et, ce faisant, le pays va mener une politique pondérée avec tous ses voisins en tenant compte des nombreuses crises observées dans la région», a ajouté Abbas al Bayati.

Et de préciser que la visite à Téhéran avait eu pour l'objectif d'obtenir un appui dans la guerre contre le terrorisme.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала