Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Modernisation de l’armée israélienne: les lamas bientôt remplacés par des robots

© AFP 2021 YOAV LEMMERIsraeli soldiers prepare to enter south Lebanon hiding behind lamas at the Israeli-Lebanese borders late 01 August 2006.
Israeli soldiers prepare to enter south Lebanon hiding behind lamas at the Israeli-Lebanese borders late 01 August 2006. - Sputnik France
S'abonner
L’armée israélienne effectuera en septembre des essais militaires d’un nouveau robot destiné à transporter des provisions, des réserves d’eau et des munitions. En cas de réussite, ce robot de transport replacera le lama qui était auparavant utilisé dans ces missions.

L'armée israélienne mènera en septembre des essais d'un nouveau robot de transport baptisés IPR (Robot de transport pour l'infanterie). Ce véhicule chenillé sera capable de porter une charge utile de 500 kilos à une vitesse de 5 à 10 kilomètres par heure, sa batterie peut fonctionner sans être rechargée pendant huit heures et l'IPR peut être télécommandé. De plus, il peut également être utilisé pour évacuer des soldats blessés d'une zone de guerre, a signalé le 10 juillet le quotidien israélien Haaretz.

Le journal a également indiqué que le porteur robotique avait déjà participé à des manœuvres militaires et avait en général accompli sa mission. Cependant, selon une source militaire israélienne, il y avait encore quelques problèmes. Par exemple, sur un terrain difficile ou raide, les véhicules peuvent avoir besoin de l'aide des soldats, qui devront les stabiliser. Jusqu'à présent, Israël n'a pas l'intention de les armer, mais pourrait le faire à l'avenir.

Истребитель военно-воздушных сил Израиля - Sputnik France
Israël annonce les plus grands exercices militaires de l’histoire du pays
Des lamas étaient auparavant utilisés dans l'armée pour transporter du matériel, y compris au cours de la Deuxième guerre du Liban. Néanmoins, en 2007, le commandement de l'armée israélienne a déclaré qu'il renonçait aux lamas, puisqu'en dépit de leurs qualités, ils étaient trop lents et retardaient considérablement le mouvement des troupes. Depuis lors, les militaires recourent rarement à des mules et des chameaux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала