Les médias US ont créé un réflexe conditionné vis-à-vis de Moscou

© AP Photo / Ric Feld,FileCNN
CNN - Sputnik Afrique
Selon Andy Biggs, élu républicain à la Chambre des représentants des États-Unis en Arizona, chaque référence à la Russie est devenue un «réflexe conditionné» pour les médias mainstream américains.

Maria Zakharova - Sputnik Afrique
Les médias US sont en pleine «agonie intellectuelle», d’après Zakharova
Le mot «Russie» s'est transformé en un réflexe conditionné pour les médias américains, comme CNN ou le New York Times, a déclaré Andy Biggs, représentant républicain des États-Unis pour l'Arizona, cité par le journal The Washington Examiner.

«Dès que vous dites le mot "Russie", il devient un réflexe de Pavlov pour CNN et le New York Times», a indiqué M.Biggs, en ajoutant que ces médias faisaient tout leur possible afin de «retirer la légitimité au Président des États-Unis».

Et de préciser que la presse américaine était en effet obsédée par les sujets relatifs à la Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала