Les USA devraient reconnaître le statut nucléaire de Pyongyang en échange d’engagements

© REUTERS / KCNAЗапуск баллистической ракеты средней дальности Hwasong-12 в КНДР
Запуск баллистической ракеты средней дальности Hwasong-12 в КНДР - Sputnik Afrique
Intervenant dans le cadre d’une conférence sur la sécurité, un ex-directeur de la CIA a estimé que Pyongyang ne renoncerait pas à son arsenal nucléaire. Or, pour apporter une solution au dossier nucléaire il faudrait reconnaître la Corée du Nord en tant que puissance nucléaire en échange de restrictions.

Il est possible d’apporter une solution au dossier nucléaire nord-coréen en reconnaissant le statut de puissance nucléaire de ce pays et ce en échange d’une série d’engagements, estime Michael Hayden, ex-directeur de l’Agence centrale de renseignement (CIA) et de l’Agence nationale de la sécurité (NSA).

«Une issue heureuse serait, à mon avis, la reconnaissance même officieuse du statut nucléaire de la Corée du Nord et ce en échange de quelques restrictions», a-t-il déclaré intervenant lors de conférence sur la sécurité Aspen Security Forum.

Et de préciser que les restrictions en question porteraient sur la quantité d’armes nucléaires et la puissance de ces dernières.

La Corée du Nord refuse de négocier sur son programme nucléaire - Sputnik Afrique
La Corée du Nord refuse de négocier sur son programme nucléaire
Selon les estimations de M. Hayden, au cours des années à venir Pyongyang développera des missiles capables d’atteindre la côte Ouest des États-Unis.
«Ces gars ne céderont pas. Ce serait absurde de renoncer à ce type d’armements. Il en va de la survie du régime», a-t-il estimé.

Il considère que les autorités nord-coréennes ont analysé sur le sort des leaders libyen et irakien et en ont déduit qu’ils connaîtraient le même destin s’ils renonçaient aux armes nucléaires.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала