Le chef de la CIA sur l'«ingérence russe»: Obama aurait dû être élu grâce à Moscou?

© Sputnik . Irina Kalashnikova / Aller dans la banque de photosRussian Foreign Minister Sergei Lavrov
Russian Foreign Minister Sergei Lavrov - Sputnik Afrique
Commentant la déclaration du directeur de la CIA Mike Pompeo concernant la prétendue ingérence russe dans les trois dernières campagnes présidentielles aux États-Unis, le chef de la diplomatie russe a affirmé que cela dépassait «l’entendement».

Selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, l'affirmation du directeur de la CIA Mike Pompeo selon laquelle Moscou est intervenu dans les élections présidentielles américaines précédentes est tout à fait irrationnelle.

«Si cela implique l'affirmation que nous sommes intervenus dans les élections de 2008 et 2012, cela veut dire que les victoires du Président Obama sont à porter au crédit de la Russie. Je m'abstiendrai de tout commentaire parce que cela dépasse l'entendement», a annoncé M.Lavrov vendredi 21 juillet lors d'un briefing à Moscou.

Le QG de la CIA - Sputnik Afrique
Le chef de la CIA critiqué pour ses affirmations sur «l’ingérence russe»
Dans un discours prononcé au Colorado, le directeur de la CIA Mike Pompeo a récemment déclaré que la Russie était intervenue dans les élections américaines de 2016, ainsi que «dans les précédentes et dans celles qui les ont précédées».

M.Pompeo n'a toutefois présenté aucune preuve à l'appui de son affirmation suscitant ainsi de vives réactions dans le monde politique.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала