Mer de Chine méridionale: une salle de cinéma chinoise sur l'île contestée de Woody

© AP Photo / Andy WongIn this Dec. 12, 2016 photo, Wang Xudong, the manager of Zhuolu County Digital Cinema, checks on the main screening hall in Zhuolu county in north China's Hebei province. The brightly-decorated 3-D cinema in this town outside Beijing is showing the latest Chinese and Hollywood films, to row after row of empty red seats.
In this Dec. 12, 2016 photo, Wang Xudong, the manager of Zhuolu County Digital Cinema, checks on the main screening hall in Zhuolu county in north China's Hebei province. The brightly-decorated 3-D cinema in this town outside Beijing is showing the latest Chinese and Hollywood films, to row after row of empty red seats. - Sputnik Afrique
Afin d'améliorer les conditions de vie sur l'île Woody, située dans la mer de Chine méridionale, Pékin a décidé d'y ouvrir une salle de cinéma.

Pékin a ouvert une salle de cinéma dans l'île de Woody, nommée également île Youngxing, dans la mer de Chine méridionale, a annoncé la Télévision centrale de Chine.

Selon elle, la première séance a eu lieu samedi et a rassemblé dans la salle «Ynlong Cinéma» plus de 200 habitants et militaires déployés dans l'île.

Les autorités ont décidé d'ouvrir la salle dans le cadre d'un programme visant à améliorer le cadre de vie des riverains.

«Nous voulons présenter un film par jour dans la salle afin que les habitants de l'île puissent apprécier les mêmes films que les habitants du reste de la Chine», a déclaré le président du Hainan Media Group Gu Xiaojin.

Selon lui, le cinéma est équipé d'un matériel dernier cri, dont des écrans pour les projections en 3D. La compagnie a également acquis deux projecteurs de cinéma portables afin de montrer des films sur les îles avoisinantes.

La ville de Sansha a été fondée en 2012. Son administration se trouve dans l'île de Youngxing qui accueille également un contingent de militaires chinois. L'île compte également un stade, quelques hôtels, des banques, un aéroport et une bibliothèque.

La mer de Chine méridionale - Sputnik Afrique
La mer de Chine méridionale, nouvelle pomme de discorde ente Pékin et Washington
La Chine et plusieurs pays de la région, plus particulièrement le Japon, le Vietnam et les Philippines, contestent les frontières maritimes et les zones de responsabilité en mers de Chine méridionale et orientale. La Chine affirme que les Philippines et le Vietnam utilisent délibérément le soutien des États-Unis afin d'attiser les tensions régionales.

En juillet 2016, la Cour permanente d'arbitrage de La Haye saisie par les Philippines a reconnu l'illégalité de la majorité des revendications territoriales de Pékin sur certains territoires en mer de Chine méridionale. Pékin a refusé de reconnaître la sentence de la Cour.

La Chine revendique sa souveraineté sur la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, y compris sur les zones limitrophes de ses voisins. Les Philippines, Brunei, la Malaisie, Taïwan et le Vietnam contestent cette revendication de Pékin.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала