Centre pour la réconciliation: les allégations sur une frappe à la Ghouta Est sont fausses

© AP Photo / Save the Children Ghouta orientale
Ghouta orientale - Sputnik Afrique
Les allégations sur une frappe aérienne portée le 24 juillet dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale, en Syrie, ont été démenties par le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

Le représentant du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a réfuté les allégations sur une frappe aérienne portée le 24 juillet au soir dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale.

La Ghouta orientale, près de Damas - Sputnik Afrique
Ghouta orientale: un premier convoi humanitaire dans la zone de désescalade
Selon le représentant, les groupes d'opposition ont confirmé qu'il n'y avait pas eu d'activités de combat dans cette zone de désescalade.

«Les informations des médias occidentaux se référant aux Casques blancs, financés par le Royaume-Uni, et à l'Observatoire syrien des droits de l'homme, basé à Londres, sur une frappe aérienne prétendue, portée le 24 juillet au soir dans la zone de désescalade de la Ghouta orientale, sont absolument fausses, elles visent à discréditer le processus de paix», a-t-il signalé.

Le représentant du Centre a également précisé que les contacts avec les groupes d'opposition dans la Ghouta orientale avaient abouti à une confirmation qu'aucunes activités de combat n'étaient menées dans cette zone de désescalade et qu'il n'y avait pas de frappes aériennes.

Depuis le 24 juillet, un accord sur le fonctionnement de la zone de désescalade est entré en vigueur à la Ghouta orientale. Le cessez-le-feu complet dans la zone est un des points principaux de l'accord.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала